SlateAfrique

mis à jour le

Egypte - Minnie Mouse peut encore s'habiller en niqab

Un tribunal du Caire a rejeté le 28 février une plainte pour insulte envers l'islam contre le magnat copte (chrétien d'Egypte) Naguib Sawiris, qui avait publié une caricature représentant Minnie Mouse en niqab, rapporte le quotidien égyptien Al-Ahram Online.

Le tribunal correctionnel de Kasr el-Nil a jugé la plainte irrecevable, ajoute le quotidien égyptien.

Mais l'affaire n'est pas tout à fait terminé. M. Sawiris reste poursuivi pour les mêmes raisons par l'avocat salafiste Mamdouh Ismaïl. Le verdict dans ce deuxième procès est attendu le 3 mars prochain.

Naguib Sawiris, 57 ans, est l'homme d'affaires le plus riche d'Egypte. Il voulait faire sourire avec ce tweet, cela lui vaudra un procès. Magnat des télécoms, fondateur du parti libéral des Egyptiens libres et homme d'affaires très influent, Naguib Sawiris est poursuivi pour insulte à l'Islam par un avocat islamiste pour avoir publié en juin 2011 un tweet représentant Mickey et Minnie en tenue islamique.

Le dessin de Minnie portant un niqab couvrant son corps et son visage, et Mickey arborant une longue barbe a été jugé de mauvais goût par un grand nombre d'internautes. Sur les réseaux sociaux, certains ont appelé à couper la langue de Naguib Sawiris. Un imam extrêmiste a déclaré qu'il devait être tué. Des milliers de personnes ont résiliées leur abonnement téléphonique auprès de son groupe Mobinil, après un appel au boycott du milliardaire égyptien. Car Naguib Sawiris affirmait dans son tweet qu'en cas de victoire des islamistes aux élections législatives, les personnages emblématiques de Disney seraient eux aussi forcés d'adopter cet habillement.

Devant la vague de protestations, Naguib Sawiris avait retiré l'image de son compte tweeter et s'était confondu en excuse, expliquant qu'il s'agissait d'une simple blague. Mais c'était déjà trop tard. Ses excuses n'empêchent pas la colère des salafistes et celle de Mahmoud Ismaïl, un avocat islamiste, membre du mouvement ultra-conservateur de la Gamaa al-Islamiya, qui décide de porter plainte contre le milliardaire égyptien. 

Le milliardaire se défend en soulignant qu'il a simplement relayé une photo qui circule sur Internet depuis 2008. Selon lui, il a eu droit à un traitement plus sévère parce qu'il est chrétien. Les coptes en Egypte, qui représentent 10% de la population, craignent d'être les premiers visés par une éventuelle arrivée au pouvoir des islamistes.

Lu sur Al Ahram Online

A lire aussi

Qui sont les salafistes?

Egypte: bientôt les Frères musulmans au pouvoir

A quand le retrait de l'armée égyptienne?