SlateAfrique

mis à jour le

Sénégal - Le bulletin du candidat Abdoulaye Wade porte-t-il la poisse?

Le président du Sénégal serait-il devenu un pestiféré et ses bulletins intouchables? Voter lors de l'élection présidentielle du 26 février 2012 au Sénégal ne fut pas un acte de tout repos pour Abdoulaye Wade. Candidat à sa propre succession, il a été copieusement hué dans son bureau de vote où il a été battu à plate couture par le candidat de Benno Siggil Senegaal, Moustapha Niasse.

Mais en plus, les candidats de l’opposition et les membres du mouvement Y en a marre n'ont pas souhaité prendre les bulletins de vote qui portaient son nom.

Cheikh Bamaba Dièye, leader politique et maire de Saint-Louis, et Aminata Tall, ex-membre du Parti Démocratique Sénégalais, ont boycotté les bulletins de Wade, en guise de symbolique pour signifier que le président sortant n’a pas le droit de prendre part à cette élection.

Dakaractu rapporte qu’au moment de remplir son devoir citoyen Cheikh Bamba Dièye n'a pas souhaité prendre le bulletin de Wade, car selon lui la candidature de ce dernier n’est pas légitime. Et par conséquent, il ne reconnait pas Wade comme candidat.

Quant à Aminata Tall, ex-maire libéral et membre de la coalition Macky 2012, elle non plus n’a pas souhaité prendre le bulletin de Wade au moment de voter. La dame de fer de Diourbel, région située dans le centre est du pays, a expliqué aussi que la présence du candidat sortant à cette élection est illégitime à ses yeux. Ce sera sur insistance des membres du bureau de vote qu’elle a accepté de prendre le bulletin de Wade.

En revanche, les membres du groupe de rap Y en a marre sont allés plus loin: ils ont mis des gants pour ne pas toucher au bulletin honni. 

Mais, pour les membres du groupe Y’en a marre, il n’était pas question de prendre avec leurs mains le bulletin de Wade. Ceux-ci sont arrivés dans leur bureau de vote avec un gant à la main gauche. Ainsi a-t-on appris sur les ondes de la radio Walfadjiri qu'au moment de voter, ils ont pris les bulletins des autres candidats avec la main droite et ont pris celui de Wade avec leur gant. Une manière pour eux de ne pas se salir les mains.

Lu sur Dakaractu, Thiesinfos

A lire aussi

Ces banlieues qui ne veulent plus de Wade

Sénégal: les raisons de la violence

Wade, l'homme qui aimait trop le pouvoir

Sénégal, c'est par où la révolution?