SlateAfrique

mis à jour le

Sénégal - Cette candidate à la présidentielle qui ne sait pas voter

Qui l'eut cru? Une candidate à la présidentielle du Sénégal qui ne sait même pas comment voter. La styliste et couturière Diouma Dieng Diakhaté, candidate à l'élection présidentielle du 26 février, a offert à l’assistance une scène pour le moins insolite au centre de vote Aldo Gentina, situé dans le quartier chic des Almadies de la capitale sénégalaise Dakar. Elle n’a pas su accomplir correctement son devoir citoyen.

Rewmi.com rapporte qu’après avoir réuni les quatorze bulletins de vote des différents candidats afin de se rendre dans l’isoloir pour faire son choix, Diouma Dieng a laissé son enveloppe, à la surprise générale dans le bac à poubelles de l’isoloir et est ressortie avec les autres bulletins en main pour les mettre dans l’urne.

Ahuri, le président du bureau de vote s’est dépêché d’expliquer à la styliste le procédé réel du vote. Celle-ci est finalement  parvenue à s'acquitter correctement de son devoir citoyen grâce aux indications des membres du bureau de vote.

Interpellée par les journalistes à sa sortie du bureau sur ce fait inédit, Diouma Dieng a soutenu simplement que le procédé du vote a changé et c’est ce qui l’avait induite en erreur.

«Toutes les fois que j’ai eu à voter, j’ai laissé l’enveloppe contenant le bulletin dans l’isoloir», a-t-elle déclaré.

A l’en croire, «cela s’est toujours passé ainsi», même en 2007 lorsque qu’elle a voté pour la dernière fois. La scène a fait pouffer de rire toute l’assistance et a suscité beaucoup d’interrogations sur la présence de la styliste à cette présidentielle.

Il s’agissait de la première participation de celle qui s'est présentée comme la voix des chômeurs. Candidature d'autant plus farfelue que la couturière n'a déclarée son intention qu'à deux jours de la fermeture officielle du dépôt des dossiers au Conseil Constitutionnel. Un geste qui avait poussé bon nombre d’observateurs à penser que la candidature de la dame avait été financée par le président sortant Abdoulaye Wade. Une accusation qu’elle a fermement rejetée au cours de ses meetings.

Lu sur Rewmi.com

A lire aussi

Ces banlieues qui ne veulent plus de Wade

Sénégal: les raisons de la violence

Wade, l'homme qui aimait trop le pouvoir

Sénégal, c'est par où la révolution?