mis à jour le

Soudan du Sud: libération de deux pilotes kényans détenus par la rébellion

Deux pilotes kényans, détenus depuis plus d'un mois par des rebelles sud-soudanais, ont été libérés lundi, a-t-on appris mardi auprès du porte-parole adjoint de la rébellion.

Les deux hommes avaient été emprisonnés à la suite d'un atterrissage d'urgence qui avait coûté la vie à un homme vers la mi-janvier dans la région d'Akobo, aux mains des rebelles et située dans l'est du Soudan du Sud, proche de la frontière éthiopienne.

Les pilotes ont été remis lundi après-midi à des responsables kényans, qui ont payé 107.743 dollars (86.819 euros) en dédommagement du préjudice causé, a affirmé à l'AFP Lam Paul Gabriel, le porte-parole adjoint des forces rebelles sud-soudanaises.

Cette somme a été payée pour compenser "la perte d'une vie humaine, les biens détruits, des maisons, deux enclos à bétail qui ont été détruits", a expliqué M. Gabriel.

Le quotidien kényan The Daily Nation a affirmé que l'argent avait été versé par la compagnie aérienne et son assureur.

Un responsable du ministère des Affaires étrangères a confirmé à l'AFP la libération des deux pilotes, mais nié tout versement d'argent. "Les pilotes ont été libérés hier (lundi) et ils arriveront au Kenya aujourd'hui à l'heure du déjeuner", a-t-il déclaré, sous couvert de l'anonymat.

Mais le gouvernement kényan a pour politique officielle de ne jamais payer de rançon et n'admettrait donc pas publiquement l'avoir fait même si c'était le cas.

L'avion, qui transportait des employés d'une ONG sud-soudanaise, avait été contraint à un atterrissage d'urgence, au cours duquel il avait provoqué la mort d'un homme et de 11 vaches heurtées par l'appareil.

Deux ans et demi après son indépendance, le Soudan du Sud a plongé en décembre 2013 dans une guerre civile qui a fait des dizaines de milliers de morts, et qui oppose principalement l'armée fidèle au président Salva Kiir aux forces loyales au chef rebelle et ancien vice-président Riek Machar.

Cette guerre a fait près de quatre millions de déplacés et provoqué une crise humanitaire catastrophique.

détenus

AFP

Niger: dix ONG demandent la libération d'activistes détenus depuis mars

Niger: dix ONG demandent la libération d'activistes détenus depuis mars

AFP

Zimbabwe: Mnangagwa accorde une amnistie

Zimbabwe: Mnangagwa accorde une amnistie

AFP

Amnesty exhorte le Maroc

Amnesty exhorte le Maroc

kényans

AFP

Somalie: 9 soldats kényans tués dans l'explosion d'une mine artisanale

Somalie: 9 soldats kényans tués dans l'explosion d'une mine artisanale

AFP

Soudan du Sud: deux pilotes kényans retenus en otage

Soudan du Sud: deux pilotes kényans retenus en otage

AFP

La course

La course

libération

AFP

Congo: des ONG appellent

Congo: des ONG appellent

AFP

Congo-Brazzaville: Ras-le-bol demande la libération de 23 de ses membres

Congo-Brazzaville: Ras-le-bol demande la libération de 23 de ses membres

AFP

Soudan du Sud: libération de dix travailleurs humanitaires enlevés

Soudan du Sud: libération de dix travailleurs humanitaires enlevés