mis à jour le

Le Gabon va lancer un audit des exonérations fiscales qu'il a accordées

Le gouvernement gabonais va lancer une opération d'audit des contreparties des exonérations fiscales accordées à "tous les opérateurs concernés ces dernières années" afin qu'ils "apportent la preuve de la réalisation" de ces contreparties, a appris l'AFP de source officielle mardi.

L'opération "Justice fiscale", dont le démarrage est "imminent", doit permettre "d'auditionner, d'examiner et d'évaluer les contreparties des exonérations fiscales qui ont été accordées à tous les opérateurs concernés lors de ces dernières années", selon un communiqué de la Direction générale des Impôts (DGI) reçu par l'AFP mardi.

Cet audit doit se faire dans "un délai d'un mois", durant lequel la DGI devra recevoir des bénéficiaires d'avantages fiscaux "la preuve de la réalisation de leurs contreparties".

Plusieurs multinationales bénéficient sur le sol gabonais d'avantages fiscaux octroyés par le gouvernement. En contrepartie de ces avantages, le groupe singapourien Olam devait ainsi développer deux zones économiques spéciales, en banlieues de Libreville et de Port-Gentil.

Le Gabon a octroyé ces dernières années des avantages fiscaux à divers entreprises afin de favoriser l'investissement et la diversification économique, tandis que le pays pétrolier a subi de plein fouet la chute du cours du baril de pétrole en 2015.

Depuis, le pays traverse une crise économique difficile, qui se traduit par du chômage, des grèves, des entreprises qui tournent au ralenti ou mettent la clé sous la porte.

Gabon

AFP

Législatives au Gabon les 6 et 27 octobre

Législatives au Gabon les 6 et 27 octobre

AFP

Le FMI verse 100 millions de dollars au Gabon malgré une performance mitigée

Le FMI verse 100 millions de dollars au Gabon malgré une performance mitigée

AFP

Mot d'ordre de grève de 15 jours

Mot d'ordre de grève de 15 jours