mis à jour le

© Damien Glez, tous droits réservés.
© Damien Glez, tous droits réservés.

Sénégal: le rap de Wade

Abdoulaye Wade est assailli par les artistes de hip hop, de mbalax et de reggae. Et s’il répondait en chanson? Lyrics et dessin de Damien Glez.

Mise à jour du 27 février 2012. "Ma majorité est si écrasante que je pense être élu avec un fort pourcentage dès le premier tour" a déclaré le président du Sénégal, Abdoulaye Wade au Journal du dimanche le 26 février.

                                                        *****

 

Depuis la fondation du collectif «Y'en a marre», les rappeurs sénégalais de la banlieue dakaroise ne lâchent plus les basques du président sénégalais sortant-qui-ne-veut-pas-sortir. Entre deux manifestations, ils lancent des singles contestataires comme «Faux! pas forcé» qui s’en prend directement à la candidature du Gorgui.

Et les oreilles du “vieux” n’ont pas fini de siffler…

Le hip hop n’est plus le seul genre musical à chercher des poux sur le crâne rasé du locataire de la présidence. Après avoir interprété des titres de mbalax comme Leundeum gui, contre les délestages, le chanteur Youssou Ndour a plongé la tête la première dans l’arène des candidats à l’élection présidentielle, avant d’être renvoyé à ses gammes par le Conseil constitutionnel. Et voilà le reggaeman ivoirien, Tiken Jah Fakoly, qui met directement Wade à l’index dans son nouveau titre “Alerte”: «Si Wado peut faire ça, Blazo peut faire ça, ADO peut faire ça…», psalmodie-t-il en évoquant le respect du nombre de mandats présidentiels prescrits par les constitutions sénégalaise, burkinabè ou ivoirienne.

La musique est une arme

Face aux menaces musicales, les clans des chefs d’Etat ont toujours tenté de riposter avec quelque vocalise engagée d’artistes en mal d’engagement. On se souvient des chorales “au poing levé”, composées, de préférence, d’enfants vêtus de casquettes et de “chemises-pagne” à l’effigie du président. Ringard. Plus récemment, on se rappelle l’adaptation approximative que les Gbagboïstes avaient fait du titre «Désolé» du groupe Sexion d’assaut, le rebaptisant, pour l’occasion, «Je vote Gbagbo». Kitsch.

Et si Abdoulaye Wade répondait au flot de critiques par un flow hip hop? Histoire de rajeunir son image; de se relooker à la sauce street culture. Qui chantera pour lui si ce n’est lui-même? Il pourrait rapper ça:

 

    Gorgui rap

(Paroles: Abdoulaye Wade – Featuring beatbox: Karim Wade – Chœurs et chorégraphie: Viviane Wade)

 

Yo yo, c’est DJ Wade / MC octogénaire

Karim à la platine / Et moi qui fais des vers

Pour faire des clips bling bling / Le 26 février

J’offrirai à Viviane / Des prothèses PIP

Plus fort que Daara J / Plus fort que PBS

Plus fort que “Yen a marre” / Vive le PDS

Nique la constitution / A moi les trois mandats

Un, deux, trois: septennat, / Quinquennat, septennat

 

          (chœur)

               Wade a dit

               «Awadi

               S’ra groggy»

              Foi d’gorgui

 

L’enfant de Kébémer / Est jeune pour la retraite

Va te brosser, Alioune / Tu n’auras pas ma tête

Les treize candidats / Je les prends à la lutte

Macky, Cheick, Idrissa / N’obtiendront pas ma chute

Le champion du mbalax? / Viré comme un profane

Les Lions ont bien été / Recalés à la CAN

Fuck le printemps arabe / Fuck la révolution

Fuck les réseaux sociaux / Et fuck l’opposition

 

          (chœur)

 

Je serai le vainqueur / De la battle Hip hop

Au pays de Senghor / Et de Cheick Anta Diop

Pas d’sopi au sopi / Je resterai le pape

Le maître incontesté / Le roi du gangsta rap

N’imaginez pas Wade / Battu comme Abdou Diouf

Même dans tes rêves, Tanor / Ça s’rait un truc de ouf

Incontesté Gorgui / Chef de la Teranga

MC Abdoulaye Wade / Craint pas le M23

 

          (chœur)

 

Prestidigitateur / De loi fondamentale

Rétroactivité / Comme on rétropédale

Plus fort que le moonwalk / Tout comme au Burkina

L’électeur embrouillé / Revotera pour moi

Rendez-vous dans sept ans / Je répondrai présent

Toujours bon pied bon œil / À 93 ans!

Damien Glez

Retrouvez tous ses Coupé-Décalé 

A lire aussi

Youssou Ndour fait de la résistance

Youssou Ndour peut-il devenir président du Sénégal?

Youssou Ndour menace le pouvoir Wade

Le Sénégal est-il encore un pays francophone?

Le Sénégal est-il prêt à faire sa révolution?  

 Les chanteurs au pouvoir!

Abdoulaye Wade: «Je n'ai pas d'héritier»

Damien Glez

Dessinateur burkinabé, il dirige le Journal du Jeudi, le plus connu des hebdomadaires satiriques d'Afrique de l'Ouest.

Ses derniers articles: L'Afrique oublie ses drames le temps des jeux  Treize produits halal à la douzaine  Chine, labo des faux médicaments en Afrique? 

Abdoulaye Wade

Abdoulaye Wade

Pourquoi son retour inquiète Macky Sall

Pourquoi son retour inquiète Macky Sall

Gorgui

Les vraies raisons de son retour

Les vraies raisons de son retour

Atouts

Sénégal: Aminata Touré pourra-t-elle rester une Dame de fer?

Sénégal: Aminata Touré pourra-t-elle rester une Dame de fer?

Coupé-Décalé

AFP

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

AFP

Côte d'Ivoire: DJ Arafat élu meilleur artiste de coupé-décalé de l'année

Côte d'Ivoire: DJ Arafat élu meilleur artiste de coupé-décalé de l'année

AFP

Côte d'Ivoire : DJ Petit Piment, un Belge s'attaque au coupé-décalé

Côte d'Ivoire : DJ Petit Piment, un Belge s'attaque au coupé-décalé

dossier Sénégal

Sénégal

«Tout sauf Wade», dernier round

«Tout sauf Wade», dernier round

Sénégal

Wade l'anti Gbagbo

Wade l'anti Gbagbo

Sénégal

Wade, mauvais joueur, mais pas mauvais perdant

Wade, mauvais joueur, mais pas mauvais perdant