mis à jour le

Un colosse de Ramsès II déplacé dans le futur musée du Caire

Une statue colossale du légendaire pharaon égyptien Ramsès II a été installée jeudi à l'entrée du futur musée du Caire, dont les autorités espèrent qu'il permettra de stimuler le tourisme, secteur d'activité vital en Egypte.

Cette statue vieille de 3.200 ans accueillera les futurs visiteurs du Grand musée égyptien (GEM), qui doit ouvrir ses portes cette année près des fameuses pyramides de Gizeh, après de multiples retards.

L'ouvrage de 83 tonnes et 11 mètres de haut a été déplacé par la route sur un camion, stabilisé dans un cadre de métal spécialement conçu pour lui, parcourant lentement -et aux sons d'une fanfare militaire- les 400 mètres qui le séparaient de son emplacement à l'entrée du futur musée.

"Ramsès II s'élèvera dans l'atrium pour garder l'entrée du plus grand musée du monde, comme il le faisait dans l'Antiquité au grand temple de Ptah à Memphis", a expliqué le ministre des Antiquités, Khaled al-Anany, lors de la cérémonie de transfert.

Le nouveau musée du Caire, conçu pour désengorger l'ancien musée national, inauguré en 1902 et désormais saturé, n'est achevé qu'à 70% alors que le projet a été lancé il y a 16 ans et que son coût dépasse désormais le milliard d'euros.

L'avancement de l'immense complexe du GEM a été retardé par l'instabilité politique et économique qui prévaut en Egypte depuis la révolution de janvier 2011 et la chute de Hosni Moubarak.

Ce nouveau musée s'étendra sur 47 hectares et contiendra quelque 24.000 m2 de surface d'exposition permanente.

A terme, il doit accueillir quelque 100.000 pièces, de la préhistoire à la période gréco-romaine, dont les 4.500 pièces du trésor de Toutankhamon.

Les autorité espèrent que ce musée permettra de stimuler la fréquentation touristique, un secteur important pour l'économie égyptienne qui a beaucoup baissé ces dernières années en raison de l'insécurité. 

Le colosse de Ramsès II, taillé dans les carrière de granite d'Assouan (sud) il y a plus de trois millénaires, se trouvait à l'origine à l'entrée du grand temple de Ptah, situé à dix kilomètres au sud du Caire, et a été découvert en 1820.

En 1955, le président égyptien Gamal Abdel Nasser l'a fait installer devant une gare du Caire, où les gaz d'échappement l'ont dégradé pendant une cinquantaine d'années avant son transfert près du chantier du nouveau musée, en 2006.

Ramsès II a régné sur l'Egypte entre 1.279 et 1.213 av. J.-C. et sa momie est l'une des principales pièces du musée national du Caire.

AFP

Ses derniers articles: Mauritanie : une centaine "d'étrangers" arrêtés, internet coupé  Egypte: un chef jihadiste extradé de Libye rejugé pour cinq attaques (média)  CAN-2019: débuts réussis pour le Cameroun, tenant du titre 

Caire

AFP

Libye: Tunis, Alger et Le Caire dénoncent les flux "continus" d'armes et de "terroristes"

Libye: Tunis, Alger et Le Caire dénoncent les flux "continus" d'armes et de "terroristes"

AFP

Deux sommets africains au Caire sur les crises au Soudan et en Libye

Deux sommets africains au Caire sur les crises au Soudan et en Libye

AFP

Sommets africains d'urgence mardi au Caire sur le Soudan et la Libye

Sommets africains d'urgence mardi au Caire sur le Soudan et la Libye

musée

AFP

Ghana: l'art contemporain a le vent en poupe, bientôt un musée national?

Ghana: l'art contemporain a le vent en poupe, bientôt un musée national?

AFP

La Belgique rouvre son musée de l'Afrique, hanté par le colonialisme

La Belgique rouvre son musée de l'Afrique, hanté par le colonialisme

AFP

De Toumaï

De Toumaï