mis à jour le

Le pape lance un appel

Le pape François a lancé mercredi un nouvel appel au calme en République démocratique du Congo, après la répression sanglante de marches contre le président Joseph Kabila organisées à l'initiative de catholiques qui restent mobilisés.

"Malheureusement des informations préoccupantes continuent à nous parvenir" de RDC, a déclaré le pontife argentin à la fin de son audience hebdomadaire devant quelques milliers de fidèles sur la place Saint-Pierre.

"Pour cela, je renouvelle mon appel pour que tous s'emploient à éviter toute forme de violence", a-t-il ajouté.

"Pour sa part, l'Eglise ne veut rien d'autre que contribuer à la paix et au bien commun de la société", a précisé le pape, dont un proche, Mgr Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa, est à la pointe de la mobilisation.

L'ONU et les pays occidentaux ont durci le ton mardi envers Kinshasa après la répression meurtrière de marches anti-Kabila, tandis que Mgr Monsengwo a demandé aux Congolais de rester mobilisés et même "inébranlables".

appel

AFP

Les "Chibanis" marocains, discriminés, font plier la SNCF en appel

Les "Chibanis" marocains, discriminés, font plier la SNCF en appel

AFP

Mauritanie: appel d'ONG pour la libération d'un condamné pour blasphème

Mauritanie: appel d'ONG pour la libération d'un condamné pour blasphème

AFP

Afrique du Sud: la peine d'Oscar Pistorius plus que doublée en appel

Afrique du Sud: la peine d'Oscar Pistorius plus que doublée en appel

pape

AFP

Le pape accepte la démission d'un évêque nigérian controversé

Le pape accepte la démission d'un évêque nigérian controversé

AFP

Kenya: le pape souhaite "un climat de dialogue constructif"

Kenya: le pape souhaite "un climat de dialogue constructif"

AFP

Somalie: le pape implore "la conversion des hommes violents"

Somalie: le pape implore "la conversion des hommes violents"

RDC

AFP

RDC :

RDC :

AFP

La RDC présente la "machine

La RDC présente la "machine

AFP

RDC : 76 personnes tuées en Ituri depuis décembre, selon l’Unicef

RDC : 76 personnes tuées en Ituri depuis décembre, selon l’Unicef