mis à jour le

Après la Côte d'Ivoire, EDF et Off Grid Electric

Un peu plus d'un an après avoir lancé leur offre d'électricité solaire hors réseaux en Côte d'Ivoire, EDF et la start-up Off Grid Electric (OGE), étendent leur partenariat au Ghana, a annoncé le groupe français vendredi.

A l'image de ce qu'ils ont fait en Côte-d'Ivoire, les deux partenaires ont créé une coentreprise, baptisée Zegha, qui prendra en charge l'installation et la maintenance de kits solaires pour des foyers vivant dans des zones mal desservies par les réseaux électriques, détaille EDF dans un communiqué.

Ils se sont associés à l'entreprise ghanéenne CH Group.

L'objectif d'EDF est d'atteindre une part de marché de 20 à 25% dans le pays à horizon 2022 et de contribuer à l'accès à l'énergie sur ce continent où 600 millions de personnes sont encore privées d'électricité.

En Côte d'Ivoire, l'offre de Zeci, la coentreprise d'EDF et d'OGE, équipe déjà plus de 10.000 foyers, soit environ 50.000 personnes, indique le groupe français.

Fin 2016, il avançait un objectif de près de 2 millions de personnes à l'horizon 2020. Désormais le groupe espère atteindre une part de marché de plus de 20% à cette date, ce qui représente plutôt un nombre "plus proche d'un million de personnes", a concédé un porte-parole d'EDF interrogé par l'AFP.

La coentreprise a déjà embauché 400 personnes, et une année d'expérience a permis au groupe de mieux évaluer le rythme potentiel de développement de cette offre, qui repose sur un modèle d'affaire nouveau, dans un marché naissant mais en pleine expansion.

Les kits solaires contiennent des panneaux solaires et des batteries permettant de stocker l'électricité et sont payables via un téléphone portable. Les clients peuvent alimenter un ensemble d'appareils domestiques (télévision, radio, ventilateur, etc.) basse consommation également fournis par la coentreprise.

Le coût mensuel pour un ménage est compris entre 20 et 27 euros selon les modèles, un montant équivalent à ce que paye un ménage actuellement dans le pays pour les mêmes usages, assure EDF.

Les résultats en Côte d'Ivoire "sont pour nous la meilleure preuve de l'attractivité et de l'efficacité des solutions off-grid (hors réseaux)" en Afrique? a commenté Marianne Laigneau, directrice exécutive d'EDF  chargée de l'International.

Avec ce lancement au Ghana, "le +off-grid+ devient ainsi un axe fort de notre développement", ajoute-t-elle.

AFP

Ses derniers articles: Sénégal: la justice refuse de libérer l'ex-président tchadien Habré (avocats)  Elections législatives au Cap-Vert, un scrutin  "Printemps noir": il y a 20 ans, la Kabylie défiait le pouvoir dans la rue 

EDF

AFP

EDF prend deux participations dans le solaire au Kenya

EDF prend deux participations dans le solaire au Kenya

AFP

EDF renforce sa présence en Afrique en créant une co-entreprise avec GIBB

EDF renforce sa présence en Afrique en créant une co-entreprise avec GIBB

AFP

EDF inaugure une un projet d'énergie photovoltaïque en Israël

EDF inaugure une un projet d'énergie photovoltaïque en Israël

Ghana

AFP

Twitter choisit le Ghana comme tête de pont en Afrique

Twitter choisit le Ghana comme tête de pont en Afrique

AFP

Ghana et Côte d'Ivoire premiers pays

Ghana et Côte d'Ivoire premiers pays

AFP

Coronavirus: premier vaccin grâce au Covax au Ghana

Coronavirus: premier vaccin grâce au Covax au Ghana