SlateAfrique

mis à jour le

Maroc - Un haut diplômé chômeur succombe à son immolation

«Le cadre chômeur qui s’est fait brûler…est décédé», titre Biladi. «L’odeur des feux de chair ne cesse de se répandre dans les rues de la capitale du royaume», écrit le site marocain.

On apprend la mort de l'un des deux diplômés qui s'étaient immolé par le feu à Rabat le 18 janvier. Il est décédé six jours plus tard, a déclaré à l'AFP un médecin de l'hôpital Ibn Rochd de Casablanca.

«Abdelwahab Zeidoun est décédé vers cinq heures du matin (locales et GMT) des suites de ses blessures», a indiqué le médecin qui a requis l'anonymat.

Agé de 27 ans, il était titulaire d'un master en documentation de l'université de Fès. Il faisait partie d'un groupe de diplômés du supérieur qui participaient depuis deux semaines à un sit-in dans une annexe du ministère de l'Education à Rabat pour revendiquer un emploi dans la fonction publique. Le 18 janvier, le sit-in devient le théâtre de 5 tentatives d'immolations, dont les vidéos d'une extrême violence sont disponibles sur YouTube.

Ayant pris d’assaut l’annexe du ministère de l’Education nationale, les diplômés chômeurs manifestaient pacifiquement depuis le 5 janvier. Depuis cette date, ils criaient leur ras-le bol et réclamaient une intégration directe dans la Fonction publique pour tous. Tout aurait dégénéré après l'intervention musclée des forces de l'ordre.  

«Des personnes sont venues à notre secours avec de la nourriture et des médicaments, les autorités les en ont empêché. C’est à ce moment que nous avons décidé d’allumer le feu. Tous nous voulions le faire», a déclaré le responsable presse du groupe.

Après l'annonce du décès, tous les camarades ont déclaré qu'ils poursuivraient le sit-in et la lutte contre le système scolaire défaillant.

«On est sous le choc et on sait pas encore ce qu'on va faire. Nous maintenons pour l'instant notre sit in», a déclaré à l'AFP une étudiante, Asma, porte-parole du groupe.

Lu sur BiladiAFP 

A lire aussi

Maroc: Trois diplômés chômeurs s'immolent par le feu à Rabat

Cette saisissante immolation par le feu

Feu sur le corps de l'Algérien

Le Maroc, une monarchie modèle

S'immoler en Algérie, un acte politique