SlateAfrique

mis à jour le

CAN 2012 - Les Nigériens frappés d'une taxe spéciale foot

Le Niger est l'équipe de la Coupe d'Afrique des Nations 2012 au budget le plus réduit. Alors, pour aider les joueurs et tous les membres du staff de l'équipe nationale de football à se rendre au Gabon et en Guinée Equatoriale, une taxe sur les télécommunications a été créée.

Vivant pour une grande partie d'entre eux avec moins de 1 dollar par jour (environ 70 centimes d'euros), les Nigériens devront payer pour que des footballeurs gagnant des milliers de dollars puissent représenter leur pays au Gabon et en Guinée Equatoriale.

Le vice-président de la Fédération de Football du Niger, le Colonel Ibrahim Yakubu, a expliqué à BBC News «ne pas vouloir la charité, juste le respect». Il juge normal que les Nigériens paient de leur poche pour que le Niger puisse participer à la CAN.

«Si c'est une équipe représentant la nation, alors les Nigériens doivent participer [financièrement]» a-t-il indiqué à la BBC.

En quoi cette taxe va consister? Au Niger, où environ 25% de la population possède un téléphone portable (soit 4 millions d'habitants), un appel coûte en moyenne 100 francs CFA (environ 15 centimes d'euros). Du 25 décembre au 25 janvier, il faut rajouter 10 francs CFA par minute qui iront gracieusement à la Fédération de football nigérienne... Bien que celle-ci démente recevoir directement l'argent.

La Fédération de Football nigérienne a indiqué que l'argent récolté irait à des donations privées, et une petite contribution au gouvernement, afin de payer l'hébergement et la nourriture de l'équipe lors de la CAN. Cet argent contribuera également à payer les déplacements de l'équipe nationale, y compris les deux avions qu'ont emprunté le staff de la Fédération nationale nigérienne pour se rendre à la compétition.

BBC News rappelle que l'instance dirigeante internationale du football, la Fifa (Fédération internationale de football association), verse 250.000 dollars par an à tous les membres (environ 192.000 euros) et qu'en janvier 2011, elle avait même versé une prime de 300.000 dollars à chacun d'entre eux (environ 230.000 euros).

Alors que les agences d'aides internationales, telles que l'Unicef, ont mis en garde le Niger d'une possible crise alimentaire rappelle BBC News, pour Colonel Ibrahim Yakubu, il est normal que le gouvernement n'ait pas à payer l'ensemble des dépenses de l'équipe de football et que les Nigériens mettent la main à la poche.

Selon Colonel Ibrahim Yakubu, «le fierté procurée par les joueurs aux Nigériens grâce à leur qualification vaut bien cette reconnaissance.»

Lu sur BBC News

A lire aussi

Que vaut la CAN 2012?

CAN 2012: un gouffre financier?

Comment jouer au foot sans se fatiguer

Sahel: vers une grave crise alimentaire