SlateAfrique

mis à jour le

La télé chinoise à la conquête de l'Afrique

La Télévision centrale de Chine a officiellement lancé CCTV Afrique, un centre de production d’informations basé au Kenya. Cette nouvelle chaîne créée le 11 janvier 2012, est la première du genre pour la télévision chinoise. Elle se concentre sur les nouvelles perspectives africaines ainsi que toute l’actualité internationale.

Dans un premier temps CCTV Africa  produira un programme quoitidien d’une heure, qui mettra l’accent sur des entretiens et des documentaires, rapporte le site coastweek. L’Afrique et tous ses aspects politiques, économiques et culturels seront des thèmes de prédilection pour la nouvelle chaîne. Par ailleurs, une telle chaîne fait office de véritable arme politique et culturelle pour la Chine, dont la présence en Afrique n’est plus un secret de polichinelle. Sauf que, jusqu’ici, contrairement aux Etats-Unis et à la France, la Chine n’avait pas forcément misé sur son influence culturelle sur le continent africain. La Chine faisait des affaires et c’est tout. L’influence économique grandissante de la Chine en Afrique et de sa diaspora a sans doute contribué à cette nouvelle donne.

A l’instar de la chaîne France 24 ou Al Jazeera, la version africaine de la télévision chinoise en dit long sur les intérêts de la Chine sur le continent. Pour marquer l'occasion, une cérémonie de lancement a eu lieu à Nairobi, la capitale kenyane, le 11 janvier. Le vice-président kenyan Kalonzo Musyoka, le ministre de l'Information et de la Communication, Samuel L. Poghisio, ainsi  que l'ambassadeur de Chine au Kenya, Liu Guangyuan, et le vice-président de la chaîne étaient présents lors de la cérémonie. Les invités se sont tous félicités du projet. CCTV Afrique compte également des forces vives, «environ 100 collaborateurs issus d'horizons différents de la culture. Ils sont jeunes, énergiques et professionnelles», écrit le site  coastweek.

Des tambours chinois et tambours africains ont animé la cérémonie. Un symbole de l’amitié entre l’Afrique et la Chine, ont maintes fois répété les responsables à cette occasion. Des messages de paix et de bons sentiments.

Lu sur Coastweek

 

A lire aussi

Et si la Chine aidait vraiment l'Afrique

La Chine ne doit pas ignorer la famine

La France n' a plus la cote en Afrique

La France fait ses valises