mis à jour le

Nigeria: dix villageois tués dans le nord

Dix habitants de villages à la population principalement chrétienne ont été tués au cours de deux attaques dans l'Etat de Kaduna, situé dans le nord du Nigeria, une région en proie aux conflits fonciers intercommunautaires, a-t-on appris mardi de sources officielles

Dimanche, six personnes, dont un enfant, ont été tuées par des hommes armés dans le village de Ungwan Mailafiya pendant la célébration de la veille de Noël.

Cette attaque faisait suite à une précédente, vendredi soir, dans le village proche de Nindem, au cours de laquelle des hommes ont ouvert le feu contre une congrégation de personnes préparant Noël, en tuant quatre et en blessant une dizaine.

"Pendant que nous pleurions les morts de Nindem, nous avons reçu des appels de la sécurité nous informant de l'attaque à Ungwan Mailafiya", a déclaré dans un communiqué le député local Shehu Nicholas Garba.

Un porte-parole du gouverneur de l'Etat a précisé que des troupes avaient été depuis déployées pour empêcher d'autres attaques.

Le sud de l'Etat de Kaduna connaît depuis une trentaine d'années des affrontements meurtriers entre communautés d'agriculteurs chrétiens et d'éleveurs musulmans (Haoussas/Peuls). Les accrochages sont essentiellement dus à des conflits pour les terres et les pâturages.

 abu-joa/jpc/stb

tués

AFP

Opérations conjointes des armées des Niger et Nigeria: 30 "bandits" tués

Opérations conjointes des armées des Niger et Nigeria: 30 "bandits" tués

AFP

Centrafrique: au moins 30 civils tués

Centrafrique: au moins 30 civils tués

AFP

RDC: au moins 32 tués par l'éboulement d'une mine d'or dans l'est

RDC: au moins 32 tués par l'éboulement d'une mine d'or dans l'est