mis à jour le

©Damien Glez
©Damien Glez

Horoscope 2012: sous le signe de Kadhafi

Tant pis pour les “né vers”, ils ne profiteront pas des prédictions pour l’année 2012. Douze vrais-faux signes astrologiques par Damien Glez.

 

BELIER (comme le président de l'Afrique du Sud Jacob Zuma né le 12 avril 1942). Malgré sa réputation de bouc qui a lui a valu une inculpation en 2005, le bélier sud-africain continuera de foncer la tête la première. Sera-t-il la voiture bélier qui permettra à l’Afrique de pénétrer l’enclos restreint des membres permanents du Conseil de sécurité? L’agneau Julius Malema écarté médiatiquement et le bonnet d’astrakan de Madiba (Nelson Mandela) s’estompant encore davantage, l’ovidé en chef aura les cornes franches pour s’attaquer aux maux sud-africains.


TAUREAU (comme Guillaume Soro, le Premier ministre, né le 8 mai 1972). Pendant qu’un taureau égyptien moribond rongera son frein à Sharm el-Sheikh, le petit taurillon de Kofiplé prendra le taureau par les cornes et continuera de savourer son état de grâce de véritable vainqueur de la crise ivoirienne. Mais attention, le bovidé pourrait prendre quelques coups collatéraux dans l’arène, si un combat éclatait entre le matADOr (le président ivoirien) et les bovins des Forces Républicaines de Côte d'Ivoire. Qui sera le cocu «encorné» des corridas post-électorales?


GEMEAUX (comme l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, né le 31 mai 1945 et le président sénégalais Abdoulaye Wade, né le 29 mai 1926). Les deux opposants de trente ans propulsés au pouvoir auront-ils des parcours de jumeaux? À la Cour pénale internationale, le gémeau ivoirien vivra, en juin, le début du long épilogue judiciaire où l’a conduit son obstination de président sortant refusant de sortir. Après une décennie passée au pouvoir, le gémeau sénégalais devra choisir, avec plus de sagesse, entre un maintien légitime à la Senghor ou une sortie honorable à la Diouf (anciens présidents sénégalais)…

CANCER (comme le nouveau président tunisien Moncef Marzouki, né le 7 juillet 1945). Un neurologue et professeur de santé publique tentera de contenir les métastases d'Ennadha. L’épidémie de suffrages islamistes devrait continuer de contaminer le reste de l’Afrique du Nord. Mais l’islamisme sera-t-il davantage une tumeur bénigne que le cancer politique du dessus du tropique du Cancer? En Arabie Saoudite, le prédécesseur Zine El-Abidine Ben Ali luttera, lui, contre le sien, celui de la
prostate…

LION (comme le roi du Maroc Mohammed VI né le 21 août 1963). Le «Lion de l’atlas» résistera au printemps arabe, grâce à des réformettes et au sentiment d’alternance dans les urnes. Sans avoir besoin de r(o)ugir, le roi des animaux continuera de se tailler la part du lion. Mais attention, les révolutionnaires ont montré qu’ils aimaient manger du fauve…

VIERGE (comme Luc Oursel, né le 7 septembre 1959). On peut ne pas être novice en matière de nucléaire et être vierge à la présidence du directoire d'Areva. Après une réduction, en Afrique, de ses investissements, dont les deux tiers étaient consacrés au continent, le nouveau boss affrontera, en février, la parution du livre Areva en Afrique, une face cachée du nucléaire français. Si le partenaire nigérien s’est offert une nouvelle virginité politique, le groupe industriel, lesté par les débats sur le nucléaire lors de la présidentielle française, pourrait peiner à en faire autant. N’est pas vierge qui veut.

BALANCE (comme le chanteur sénégalais Youssou N'Dour, né le 1er octobre 1959). Il balance, le cœur de chanteur qui se tâte de battre la chamade dans la politique. Lui qui a l’habitude de faire la balance avant les concerts, il devrait se décider dès janvier. Après avoir pesé le pour et le contre, jettera-t-elle tout son poids dans la balance électorale de février?

 

SCORPION (comme le président nigérian Goodluck Jonathan né le 20 novembre 1957). L’arthropode du Nigeria, capable de résister aux radiations atomiques, tentera de piquer de son dard les représentants de la secte Boko Haram. Sans oublier de bloquer, avec ses pédipalpes, les vues du bélier de Pretoria sur le siège africain au Conseil de sécurité…

SAGITTAIRE (comme Soumaïla Cissé, candidat à la présidentielle malienne, né le 20 décembre 1949). Dès 2011, les sagittaires s’agitèrent et continueront en 2012, notamment le Centaure de Tombouctou (Nord du Mali) qui lorgnera, comme en 2002, sur le scrutin présidentiel d’avril. L’ancien président de la Commission de l'Union économique et monétaire ouest-africaine, candidat ou non de la France, revendiquera l’héritage du précédent sA.giT.T.aire (ATT, le président malien) et devra se confronter aux casseroles d’al-Qaida au Maghreb islamique. Il lui faudra galoper comme un cheval et décocher des flèches comme un archer…

CAPRICORNE (comme le président soudanais Omar el-Béchir né le 1er janvier 1944). S’il est insaisissable au sens propre, il l’est aussi au sens figuré. Il n’est pas tout à fait chèvre, pas tout à fait poisson. S’il est parfois apaisant, il sait aussi être guerrier. En 2012 comme en 2011, ménageant la chèvre politique et le chou sécuritaire, il fera devenir chèvre tous ses contradicteurs.

VERSEAU (comme le président burkinabè Blaise Compaoré, né le 3 février 1951). Si son pays a manqué d’eau cette année, que le verseau n’oublie pas que de fâcheuses inondations l’avaient meurtri l’année précédente. En 2012, comme on le dit au Burkina Faso, il pourrait «verser la bouillie» en s’obstinant à modifier la constitution recto-verseau pour garder indéfiniment le poste de verseau qu’il occupe déjà depuis vingt-cinq ans. Inutile de verser des pots-de-vin dans un pays où le sang a trop été versé. Sinon, en 2012, le contro…versé verseau déjà malmené par des mutins risquerait de verser des larmes de crocodile.


 POISSON (comme le président du Zimbabwe Robert Mugabe, né le 21 février 1924). Le poisson carnassier zimbabwéen, même conspué ne mordra pas à l’hameçon des critiques occidentales. Il sait noyer le poisson en cédant un peu de plancton à l’opposition, sans se mettre en péril. Seul président à s’être rendu dans la nasse congolaise pour une investiture controversée, l’anticonformiste piranha continuera de passer entre les mailles du filet. Comme un poisson dans l’eau, il fêtera, entouré de ses requins, son 87e anniversaire avec faste, toujours dans son bocal présidentiel. Et s’il déclare être candidat à la prochaine élection suprême, ça n’est pas un poisson d’avril. Il ne voudrait pas que sa carrière... s’arête en queue de poisson…

Damien Glez

Retrouvez tous ses Coupé-Décalé.

A lire aussi

 Les dix articles qui vous ont marqué en 2011

2011, les dix images chocs de l'année (1/2)

2011, les dix images chocs de l'année (2/2)



 

Damien Glez

Dessinateur burkinabé, il dirige le Journal du Jeudi, le plus connu des hebdomadaires satiriques d'Afrique de l'Ouest.

Ses derniers articles: L'Afrique oublie ses drames le temps des jeux  Treize produits halal à la douzaine  Chine, labo des faux médicaments en Afrique? 

Abdoulaye Wade

Abdoulaye Wade

Pourquoi son retour inquiète Macky Sall

Pourquoi son retour inquiète Macky Sall

Gorgui

Les vraies raisons de son retour

Les vraies raisons de son retour

Atouts

Sénégal: Aminata Touré pourra-t-elle rester une Dame de fer?

Sénégal: Aminata Touré pourra-t-elle rester une Dame de fer?

Afrique du Sud

Justice

En Afrique du Sud, les autorités refusent la libération de Pistorius et piétinent la justice

En Afrique du Sud, les autorités refusent la libération de Pistorius et piétinent la justice

Rugby

Malgré les polémiques, l'équipe d'Afrique du Sud compte de plus en plus de joueurs de couleur

Malgré les polémiques, l'équipe d'Afrique du Sud compte de plus en plus de joueurs de couleur

Inégalités

L'ascension du seul milliardaire noir sud-africain est chargée de symboles

L'ascension du seul milliardaire noir sud-africain est chargée de symboles

Blaise Compaoré

Mémoire

Au Burkina Faso, fêter Thomas Sankara est de nouveau un sport national

Au Burkina Faso, fêter Thomas Sankara est de nouveau un sport national

Justice

Au Burkina, la dissolution du RSP devrait permettre d'éclaircir définitivement la mort de Sankara

Au Burkina, la dissolution du RSP devrait permettre d'éclaircir définitivement la mort de Sankara

Justice

Au Burkina, la dissolution du RSP devrait permettre d'éclaircir définitivement la mort de Sankara

Au Burkina, la dissolution du RSP devrait permettre d'éclaircir définitivement la mort de Sankara