mis à jour le

Khattala acquitté de l'assassinat de l'ambassadeur américain en Libye

Jugé depuis le 2 octobre à Washington pour une attaque ayant tué l'ambassadeur des Etats-Unis en 2012 à Benghazi, le Libyen Abou Khattala a été acquitté mardi des principales accusations à son encontre, mais condamné pour "terrorisme".

M. Khattala, dont la peine sera prononcée ultérieurement, a notamment été reconnu innocent des actions qui ont causé la mort dans ce port libyen de l'ambassadeur John Christopher Stevens, d'un employé du département d'Etat et deux anciens membres des Navy Seals.

Abou Khattala a été reconnu coupable de quatre chefs d'accusation: un d'association à but terroriste, un de soutien au terrorisme, un de destruction malveillante de biens immobiliers et mise en danger d'autrui et un de port et utilisation d'une arme semi-automatique. 

Il a été acquitté des 14 autres chefs d'accusation, parmi lesquels certains lui faisaient encourir la prison à perpétuité.

Même si le Libyen de 46 ans peut théoriquement être condamné à une peine allant jusqu'à 60 ans de réclusion pour les quatre faits pour lesquels sa culpabilité est reconnue, le verdict annoncé mardi est un camouflet pour les autorités américaines qui n'ont pas réussi à convaincre les 12 jurés qu'Abou Khattala était le cerveau de l'attaque de Benghazi.

Ses avocats n'ont cessé de le présenter comme un homme religieux et conservateur, en réfutant qu'il vouait une haine tenace à l'Occident. 

américain

AFP

Attentat de Benghazi: Abou Khattala acquitté de l'assassinat de l'ambassadeur américain

Attentat de Benghazi: Abou Khattala acquitté de l'assassinat de l'ambassadeur américain

AFP

Soldats américains tués au Niger: le ministre américain de la Défense questionné

Soldats américains tués au Niger: le ministre américain de la Défense questionné

AFP

Maroc: arrestation d'un Américain pour "exploitation sexuelle de mineurs"

Maroc: arrestation d'un Américain pour "exploitation sexuelle de mineurs"

Libye

AFP

Dix morts en Libye lors de combats près de l'aéroport de Tripoli

Dix morts en Libye lors de combats près de l'aéroport de Tripoli

AFP

Le Maroc rapatrie ses derniers ressortissants bloqués en Libye

Le Maroc rapatrie ses derniers ressortissants bloqués en Libye

AFP

Le Nigeria veut accélérer le rapatriement de ses resortissants de Libye

Le Nigeria veut accélérer le rapatriement de ses resortissants de Libye