mis à jour le

Niger: trois militants innocentés après une manifestation violente

La justice nigérienne a innocenté vendredi et ordonné la libération de trois dirigeants d'une association nigérienne écroués depuis trois semaines après une manifestation qui avait dégénéré en violences, a indiqué leur avocat. 

"Le juge a innocenté nos trois clients. Ils sont +renvoyés de fin de poursuites+, c'est-à-dire que le juge a estimé que l'infraction pour laquelle ils ont été poursuivis n'est pas constituée", a expliqué à la presse Me Boudal Efferd Mouloud. 

Les trois hommes, Abass Abdoul-Aziz, Abdoulaye Harouna et Djibo Issa, sont des dirigeants de l'Association de défense des droits des consommateurs des technologies de l'Information, de la communication et de l'énergie (Actice), membre d'un collectif qui avait organisé un rassemblement contre la loi de finances 2018, jugée "antisociale".

De violents heurts avaient éclaté entre policiers et manifestants. Au moins 23 policiers avaient été blessés, selon le ministre nigérien de l'Intérieur, Mohamed Bazoum, qui avait dissous Actice. 

Le ministère public avait requis la semaine passée cinq ans de prison ferme contre les trois détenus, écroués depuis le 2 novembre dans une prison au sud de Niamey. 

Les trois accusés "rentrent chez eux aujourd'hui", a ajouté l'avocat, mais le juge les a "condamnés - en tant qu'organisateurs de la manifestation - à réparer les préjudices", non encore déterminés, causés lors de la manifestation. 

Le juge a aussi "ordonné la restitution" de la maison et de la voiture" appartenant à Abass Abdoul-Aziz, le président d'Actice, saisies après son arrestation, a souligné Me Mouloud.

Manifestation

AFP

Début d'une nouvelle manifestation contre le régime

Début d'une nouvelle manifestation contre le régime

AFP

Retour au calme

Retour au calme

AFP

Madagascar: un mort et 17 blessés dans la répression d'une manifestation interdite

Madagascar: un mort et 17 blessés dans la répression d'une manifestation interdite

militants

AFP

Congo: des ONG appellent

Congo: des ONG appellent

AFP

Au Mozambique, les militants de la Renamo orphelins de leur chef disparu

Au Mozambique, les militants de la Renamo orphelins de leur chef disparu

AFP

Maroc: poursuite du procès des militants du Rif

Maroc: poursuite du procès des militants du Rif