mis à jour le

L'opposant zimbabwéen Morgan Tsvangirai en traitement médical en Afrique du Sud

Le leader de l'opposition zimbabwéenne Morgan Tsvangirai est parti en Afrique du Sud pour suivre un traitement médical, a annoncé samedi son parti. 

Ancien Premier ministre et opposant historique du président zimbabwéen Robert Mugabe, Morgan Tsvangirai, 65 ans, a annoncé l'an dernier qu'il souffrait d'un cancer du colon et avait entamé une chimiothérapie. 

"Le président Tsvangirai est parti en Afrique du Sud pour des raisons médicales", a annoncé un haut responsable du Mouvement pour un changement démocratique (MDC), en ajoutant seulement qu'il était "en convalescence". 

Morgan Tsvangirai, qui devrait affronter de nouveau le président Mugabe lors de l'élection présidentielle de 2018, avait déjà effectué en septembre un séjour en Afrique du Sud pour des raisons médicales, avant de rentrer à Harare début octobre. 

Le président Mugabe, 93 ans, effectue lui aussi fréquemment des séjours à Singapour pour des raisons médicales qui n'ont jamais été rendues publiques.

Afrique

AFP

Meurtres de policiers en Afrique du Sud: sept membres d'un gang tués

Meurtres de policiers en Afrique du Sud: sept membres d'un gang tués

AFP

Afrique du Sud: la pire épidémie de listériose au monde fait 172 morts

Afrique du Sud: la pire épidémie de listériose au monde fait 172 morts

AFP

Macron, Weah et Mbappé mobilisés pour le sport en Afrique

Macron, Weah et Mbappé mobilisés pour le sport en Afrique

traitement

AFP

Libye: MSF dénonce le traitement des migrants et la "complicité" de l'UE

Libye: MSF dénonce le traitement des migrants et la "complicité" de l'UE

AFP

Niger: les magistrats dénoncent "l'immixtion" du régime dans "le traitement de dossiers judiciaires"

Niger: les magistrats dénoncent "l'immixtion" du régime dans "le traitement de dossiers judiciaires"

AFP

Mali: l'ONU en gendarme dans le Nord, Bamako avertit contre "tout traitement inéquitable"

Mali: l'ONU en gendarme dans le Nord, Bamako avertit contre "tout traitement inéquitable"