mis à jour le

Nord-est du Nigeria: appel de fonds de l'ONU contre le choléra

Au moins 44 personnes ont succombé au choléra dans le nord-est du Nigeria dévasté par le conflit de Boko Haram, ont annoncé lundi les Nations Unies qui ont lancé un appel de fonds de 10 millions de dollars pour enrayer une éventuelle épidémie dans les camps de déplacés. 

"A ce jour, nous avons recensé au moins 44 décès, sur 2.300 personnes infectées ou supposées infectées" par le choléra, a déclaré l'ONU dans un communiqué. 

Le coordinateur onusien pour les Affaires Humanitaires (Ocha) Peter Lundberg a demandé un effort financier aux donateurs de 9,9 millions de dollars (8,3 millions d'euros). 

Le premier cas de choléra a été déclaré le 16 août dans l'Etat du Borno, épicentre des violences entre l'armée nigériane et le groupe jihadiste Boko Haram. La maladie s'est ensuite étendue, particulièrement dans les camps de déplacés.  

Les problèmes d'hygiène aggravés par la saison des pluies, les difficultés d'acheminement d'eau potable - particulièrement dans les zones reculées -, la surpopulation des camps et des taux de malnutrition très élevés, font craindre une épidémie dans la région. 

Des centres spécialisés ont été mis en place, ainsi que des campagnes de prévention, mais pour Peter Lundberg, la situation requiert davantage de moyens.  

"Les camps de déplacés sont surpeuplés, il n'y a pas assez d'eau, les installations sanitaires sont défaillantes et le système de santé n'est pas fonctionnel", a-t-il expliqué. 

Les fonds demandés permettraient un meilleur accès à l'eau potable ainsi qu'une campagne de vaccination, selon l'ONU. 

Le nord-est du Nigeria souffre d'une grave crise humanitaire après des années de conflit, qui a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés. 

La semaine dernière, Mark Lowcock, représentant onusien pour les affaires d'urgences s'est réjoui des efforts réalisés pour prévenir la famine dans la région. Mais 8,5 millions de personnes ont toujours besoin d'assistance humanitaire dans le nord-est du Nigeria, sur les 17 millions dans toute la région du lac Tchad (Nigeria, Cameroun, Tchad et Niger). 

AFP

Ses derniers articles: Madagascar: l'épidémie de peste continue de se propager  Le Zimbabwe interdit les importations de fruits et légumes faute de devises  Le Parlement panafricain en pleine crise existentielle 

appel

AFP

Mondial-2018: le Ghana veut rejouer contre l'Ouganda et fait appel

Mondial-2018: le Ghana veut rejouer contre l'Ouganda et fait appel

AFP

Appel de militants des droits humains

Appel de militants des droits humains

AFP

Maroc: RSF "profondément inquiet" après la condamnation d'un journaliste en appel

Maroc: RSF "profondément inquiet" après la condamnation d'un journaliste en appel

choléra

AFP

Tchad: une épidémie de choléra fait plus de 50 morts

Tchad: une épidémie de choléra fait plus de 50 morts

AFP

Nigeria: 35 morts dans l'épidémie de choléra dans le nord-est

Nigeria: 35 morts dans l'épidémie de choléra dans le nord-est

AFP

Nigeria: 21 morts dans l'épidémie de choléra dans le nord-est

Nigeria: 21 morts dans l'épidémie de choléra dans le nord-est

fonds

AFP

Burkina: collecte de fonds pour ériger un mémorial Thomas Sankara

Burkina: collecte de fonds pour ériger un mémorial Thomas Sankara

AFP

Orange: un fonds d'investissement dédié aux jeunes pousses africaines

Orange: un fonds d'investissement dédié aux jeunes pousses africaines

AFP

Lancement d'un Fonds bleu pour le Bassin du Congo

Lancement d'un Fonds bleu pour le Bassin du Congo