mis à jour le

Le Maroc annonce une série de réformes après des critiques du roi

Le chef du gouvernement marocain a annoncé jeudi la mise en place d'un plan d'action pour "corriger les irrégularités en matière de gestion de la chose publique", soulevées quelques jours plus tôt par le roi Mohammed VI.

Moins d'une semaine après un discours télévisé du monarque marocain, très critique envers la classe politique et l'administration, le chef du gouvernement Saad-Eddine Al-Othmani a annoncé la mise en place d'un programme "réaliste, opérationnel et rapide" pour corriger les "dysfonctionnements et irrégularités" soulevés par Mohammed VI.

Parmi les mesures phares figurent la réforme de l'administration, la promotion de l'investissement ou encore la simplification des procédures administratives.

Le chef du gouvernement a également affirmé que les différents départements ministériels devront faire dans les "prochains mois" des propositions "concrètes", qu'elles soumettront à son cabinet, pour mettre en oeuvre les directives.

Fin juillet, à l'occasion d'un discours marquant le 18e anniversaire de son accession au trône, le roi Mohammed VI avait tenu classe politique et institutions pour responsables des problèmes de développement que connaissent certaines régions, tout en louant le dynamisme du secteur privé.

Les principaux responsables sécuritaires du royaume s'étaient réunis mardi à Rabat pour examiner "les moyens permettant la mise en ½uvre des différentes instructions royales", selon un communiqué du ministère de l'Intérieur.

critiques

AFP

Zimbabwe: critiques contre la nomination de Mugabe comme ambassadeur de bonne volonté de l'OMS

Zimbabwe: critiques contre la nomination de Mugabe comme ambassadeur de bonne volonté de l'OMS

AFP

Algérie: vives critiques après des propos antimigrants d'un haut dirigeant

Algérie: vives critiques après des propos antimigrants d'un haut dirigeant

AFP

Maroc: les critiques se multiplient contre la "répression" dans le nord

Maroc: les critiques se multiplient contre la "répression" dans le nord

Maroc

AFP

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc

AFP

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc

AFP

Le Maroc parie sur un rapprochement progressif avec l'Afrique du Sud

Le Maroc parie sur un rapprochement progressif avec l'Afrique du Sud

réformes

AFP

Crise au Togo: Paris appelle

Crise au Togo: Paris appelle

AFP

Kenya: il est encore temps de faire des réformes avant l'élection (Odinga)

Kenya: il est encore temps de faire des réformes avant l'élection (Odinga)

AFP

L'opposition togolaise "n'attend rien" des réformes annoncées par le pouvoir

L'opposition togolaise "n'attend rien" des réformes annoncées par le pouvoir