mis à jour le

Cameroun: un navire de l'armée chavire en mer, "des dizaines" de disparus

Un navire de l'armée camerounaise, transportant "des dizaines" de militaires de la Brigade d'intervention rapide (BIR) a chaviré dimanche dans les eaux territoriales camerounaises, a appris l'AFP de source sécuritaire.

Le bateau "a chaviré ce dimanche entre la ville de Limbé (sud-ouest) et Bakassi. Il y avait des dizaines de militaires à bord, dont un colonel", a déclaré à l'AFP une source sécuritaire sous couvert d'anonymat, alors qu'aucun bilan officiel n'a encore été communiqué.

La BIR, unité d'élite de l'armée camerounaise, est en première ligne dans la lutte contre le groupe jihadiste nigérian Boko Haram dans la région camerounaise de l'Extrême-Nord.

"L'armée a lancé des recherches", a poursuivi la source, et "au moins un corps a été repêché", selon une autre source proche de l'armée camerounaise.

D'après elle, le navire transportait, outre les militaires, du matériel destiné à la construction d'un quai sur une base militaire de Bakassi.

La Brigade d'intervention rapide a notamment contribué à sécuriser la péninsule de Bakassi, théâtre par le passé de prises d'otages.

l'armée

AFP

Zimbabwe: la justice juge légal le coup de force de l'armée

Zimbabwe: la justice juge légal le coup de force de l'armée

AFP

Au Zimbabwe, l'armée a fait fuir Mugabe... et les policiers corrompus

Au Zimbabwe, l'armée a fait fuir Mugabe... et les policiers corrompus

AFP

Zimbabwe: l'armée empêche les manifestants d'arriver au palais présidentiel

Zimbabwe: l'armée empêche les manifestants d'arriver au palais présidentiel

navire

AFP

Tunisie: 8 migrants noyés dans une collision avec un navire militaire

Tunisie: 8 migrants noyés dans une collision avec un navire militaire

AFP

Secours aux migrants: la Libye interdit "tout navire étranger" près de ses côtes

Secours aux migrants: la Libye interdit "tout navire étranger" près de ses côtes

AFP

Le navire de militants anti-migrants bloqué au large de la Tunisie

Le navire de militants anti-migrants bloqué au large de la Tunisie