mis à jour le

Mali: 3 soldats tués et 5 disparus dans une attaque le 9 juillet

Au moins trois soldats maliens ont été tués et cinq étaient toujours portés disparus jeudi, quatre jours après une embuscade de jihadistes présumés dans le nord-est du Mali, selon des sources militaires.

Par ailleurs, l'armée malienne a annoncé avoir tué une douzaine de jihadistes pendant des opérations conjointes avec la force française Barkhane cette semaine dans la même région, à l'est de Gao, principale ville du nord du Mali.

Ces opérations, en début de semaine, se sont soldées "par une douzaine de terroristes mis hors d'état de nuire et un autre a été fait prisonnier", a indiqué l'armée malienne dans un communiqué. 

"Il s'agit de sorties de routine ayant abouti à l'élimination de combattants jihadistes", a affirmé à l'AFP une source militaire sans autre précision.

Cette source a indiqué que le dernier bilan d'une attaque jihadiste le 9 juillet entre Gao et Menaka (nord-est), à la suite de laquelle une dizaine de militaires maliens avaient été porté manquants, s'élevait désormais à "trois morts et cinq disparus".

Deux militaires rescapés de cette attaque sont arrivés mardi à Menaka, avait-on appris auparavant de sources militaire et locales.  

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda. Ces groupes ont été en grande partie chassés par une opération militaire internationale lancée en janvier 2013, à l'initiative de la France, qui se poursuit actuellement.

Mais des zones entières du pays échappent encore au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU (Minusma), régulièrement visées par des attaques, et  malgré la signature en mai-juin 2015 d'un accord de paix, censé isoler définitivement les jihadistes.

AFP

Ses derniers articles: Centrafrique: "pas de rôle officiel" pour un chef de guerre  Annonce attendue au Soudan d'un Conseil civil par les meneurs de la contestation  En Libye, les forces de Haftar piétinent toujours aux portes de la capitale 

attaque

AFP

Mali: au moins 10 militaires maliens tués dans une attaque de présumés jihadistes

Mali: au moins 10 militaires maliens tués dans une attaque de présumés jihadistes

AFP

Ebola en RDC: nouvelle attaque contre un hôpital, Guterres condamne l'attaque de vendredi

Ebola en RDC: nouvelle attaque contre un hôpital, Guterres condamne l'attaque de vendredi

AFP

Ebola en RDC: un membre de l'OMS tué dans une attaque contre un hôpital

Ebola en RDC: un membre de l'OMS tué dans une attaque contre un hôpital

juillet

AFP

Crise en Libye: une conférence de "réconciliation" en juillet

Crise en Libye: une conférence de "réconciliation" en juillet

AFP

RDC: calme plat avant la tempête Bemba dèsormais annoncée dès le 31 juillet

RDC: calme plat avant la tempête Bemba dèsormais annoncée dès le 31 juillet

AFP

Premier vol d'Ethiopian Airlines vers Asmara le 18 juillet

Premier vol d'Ethiopian Airlines vers Asmara le 18 juillet

soldats

AFP

Boko Haram tue 23 soldats au Tchad et 8 civils au Niger

Boko Haram tue 23 soldats au Tchad et 8 civils au Niger

AFP

Mali: un chef d'état major refoulé par les familles de soldats tués

Mali: un chef d'état major refoulé par les familles de soldats tués

AFP

Burkina Faso: 5 soldats tués dans deux explosions et un prêtre enlevé

Burkina Faso: 5 soldats tués dans deux explosions et un prêtre enlevé