mis à jour le

Explosion d'un engin piégé au Kenya: 8 morts

Huit personnes, quatre enfants et quatre policiers, ont été tuées et plusieurs blessées mardi par l'explosion d'un engin piégé au passage de leur véhicule dans l'est du Kenya, à la frontière avec la Somalie, a-t-on appris de source policière.

"Nous avons huit victimes, quatre enfants et quatre policiers", a déclaré à l'AFP un responsable de la police sous couvert de l'anonymat. L'explosion s'est produite sur la route entre Mararani et Kiunga, dans le comté de Lamu, à quelques kilomètres de la frontière somalienne.

Les enfants faisaient partie d'un groupe de gens qui étaient rentrés lundi chez eux, à Mararani, pour célébrer l'Aïd El-Fitr, marquant la fin du mois de jeûne musulman du ramadan. Ils revenaient mardi à Kiunga, où se trouve leur école, sous la garde des policiers.

"L'attaque a eu lieu quand le camion de la police a heurté un engin explosif artisanal", a indiqué un autre responsable de la police. "Plusieurs autres (personnes) sont à l'hôpital avec des blessures".

En mai, quatre policiers et un civil avaient déjà été tués dans la même zone par un engin piégé placé sur la route par les militants islamistes somaliens shebab.

L'attaque de mardi n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, mais l'est du Kenya est actuellement le théâtre d'une vague d'attentats à l'aide d'engins artisanaux posés le long des routes, revendiqués pour la plupart par les shebab, affiliés à Al-Qaïda. 

Au total, au moins 20 policiers et 15 civils ont été tués dans des attaques similaires ces dernières semaines, dans les comtés de Mandera et Garissa, un peu plus au nord, le long de la frontière somalienne.

Les shebab ont juré la perte du fragile gouvernement central somalien, soutenu par la communauté internationale et par les 22.000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Depuis son intervention militaire dans le sud de la Somalie en 2011 pour lutter contre les shebab, le Kenya a été la cible de plusieurs attentats meurtriers, notamment ceux du centre commercial Westgate à Nairobi (septembre 2013 - 67 morts) et de l'université de Garissa (avril 2015 - 148 morts).

AFP

Ses derniers articles: Afrique du Sud: une ministre réprimandée pour mélange des genres  RDC: sanglante incursion de miliciens armés dans la capitale minière Lubumbashi  Centrafrique: le président Touadéra annonce sa candidature 

explosion

AFP

Nigeria: une vingtaine de morts dans une très forte explosion

Nigeria: une vingtaine de morts dans une très forte explosion

AFP

Soudan: 16 morts dans une explosion et l'incendie d'une usine

Soudan: 16 morts dans une explosion et l'incendie d'une usine

AFP

Explosion d'un oléoduc détourné au Nigeria: douze morts

Explosion d'un oléoduc détourné au Nigeria: douze morts

frontière

AFP

Bloqués en Libye, des centaines de Tunisiens sont parvenus

Bloqués en Libye, des centaines de Tunisiens sont parvenus

AFP

Coronavirus: bloqués

Coronavirus: bloqués

AFP

Alger et Madrid se disent "en accord

Alger et Madrid se disent "en accord

morts

AFP

Nigeria: 23 morts dans l'accident d'un camion-citerne, selon le président Buhari

Nigeria: 23 morts dans l'accident d'un camion-citerne, selon le président Buhari

AFP

France: la douloureuse mémoire des enfants morts dans les camps de Harkis sort de l'oubli

France: la douloureuse mémoire des enfants morts dans les camps de Harkis sort de l'oubli

AFP

RDC: 58 morts dans deux nouveaux massacres en Ituri

RDC: 58 morts dans deux nouveaux massacres en Ituri