mis à jour le

Explosion d'un engin piégé au Kenya: 8 morts

Huit personnes, quatre enfants et quatre policiers, ont été tuées et plusieurs blessées mardi par l'explosion d'un engin piégé au passage de leur véhicule dans l'est du Kenya, à la frontière avec la Somalie, a-t-on appris de source policière.

"Nous avons huit victimes, quatre enfants et quatre policiers", a déclaré à l'AFP un responsable de la police sous couvert de l'anonymat. L'explosion s'est produite sur la route entre Mararani et Kiunga, dans le comté de Lamu, à quelques kilomètres de la frontière somalienne.

Les enfants faisaient partie d'un groupe de gens qui étaient rentrés lundi chez eux, à Mararani, pour célébrer l'Aïd El-Fitr, marquant la fin du mois de jeûne musulman du ramadan. Ils revenaient mardi à Kiunga, où se trouve leur école, sous la garde des policiers.

"L'attaque a eu lieu quand le camion de la police a heurté un engin explosif artisanal", a indiqué un autre responsable de la police. "Plusieurs autres (personnes) sont à l'hôpital avec des blessures".

En mai, quatre policiers et un civil avaient déjà été tués dans la même zone par un engin piégé placé sur la route par les militants islamistes somaliens shebab.

L'attaque de mardi n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, mais l'est du Kenya est actuellement le théâtre d'une vague d'attentats à l'aide d'engins artisanaux posés le long des routes, revendiqués pour la plupart par les shebab, affiliés à Al-Qaïda. 

Au total, au moins 20 policiers et 15 civils ont été tués dans des attaques similaires ces dernières semaines, dans les comtés de Mandera et Garissa, un peu plus au nord, le long de la frontière somalienne.

Les shebab ont juré la perte du fragile gouvernement central somalien, soutenu par la communauté internationale et par les 22.000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Depuis son intervention militaire dans le sud de la Somalie en 2011 pour lutter contre les shebab, le Kenya a été la cible de plusieurs attentats meurtriers, notamment ceux du centre commercial Westgate à Nairobi (septembre 2013 - 67 morts) et de l'université de Garissa (avril 2015 - 148 morts).

AFP

Ses derniers articles: Bousculade meurtrière au Maroc: les familles enterrent les victimes  Guinée: un mort lors de manifestations d'élèves contre la situation dans l'éducation  Niger: saisie de 13 tonnes de médicaments contrefaits en provenance d'Inde 

explosion

AFP

Somalie: au moins sept morts dans une explosion

Somalie: au moins sept morts dans une explosion

AFP

Somalie: au moins cinq morts dans une explosion

Somalie: au moins cinq morts dans une explosion

AFP

CAN 2017: explosion de joie au Cameroun

CAN 2017: explosion de joie au Cameroun

frontière

AFP

Burkina: un poste de gendarmerie attaqué près de la frontière malienne

Burkina: un poste de gendarmerie attaqué près de la frontière malienne

AFP

RDC: reprise des combats

RDC: reprise des combats

AFP

73 migrants franchissent illégalement la frontière Maroc-Espagne

73 migrants franchissent illégalement la frontière Maroc-Espagne

morts

AFP

Nigeria : au moins 12 morts dans un quadruple attentat-suicide

Nigeria : au moins 12 morts dans un quadruple attentat-suicide

AFP

Au moins 12 morts dans une frappe aérienne en Libye, selon une source médicale

Au moins 12 morts dans une frappe aérienne en Libye, selon une source médicale

AFP

Nord-est du Nigeria: cinq morts dans un attentat-suicide contre une mosquée

Nord-est du Nigeria: cinq morts dans un attentat-suicide contre une mosquée