SlateAfrique

mis à jour le

AFRIQUE DU SUD - Des appels téléphoniques illimités grâce aux feux tricolores

Sur le site officiel de la ville de Johannesburg, en Afrique du Sud, une note nous apprend que la ville devra débourser huit millions de rand (environ 850.000 mille euros) pour remplacer les composants de plus de 400 feux tricolores détériorés en seulement 3 mois.

Ces feux high-tech utilisent des cartes SIM, des modems et un système GPS pour recevoir des informations. Cela n'a pas échappé aux voleurs; ils les ont déboîtés et, grâce à ces composants, ont pu passer des appels illimités.

Et c'est l'Agence des Transports de Johannesburg (JRA) qui doit maintenant payer cette facture téléphonique. Thulani Makhubela, son porte-parole, fait savoir qu'il s'agit là d'un énorme préjudice:

«Nous allons devoir débourser une somme considérable pour quelque chose que nous ne devrions pas payer. Nous ne savons pas qui sont les auteurs de ces vols mais nous comptons bien les retrouver.»

La JRA a bloqué toutes les cartes SIM et collabore avec la police municipale pour remonter la piste des voleurs.