mis à jour le

© Damien Glez, tous droits réservés.
© Damien Glez, tous droits réservés.

Guéant, le mauvais imitateur de Le Pen

Après l’accusation de plagiat littéraire contre Rama Yade, Claude Guéant est accusé de contrefaçon idéologique. Texte et dessin de Damien Glez.

Mise à jour du 18 juin 2012: Claude Guéant, l'ancien ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy n'est pas parvenu à réussir son installation à Boulogne-Billancourt, en région parisienne, lors des législatives françaises. Il a été battu, dans le cadre d'une triangulaire par Thierry Solère, un dissident UMP. Claude Guéant n'a pu obtenir que 38,41% des suffrages.

                                ***

Vous n’aimez pas le bruit et l’odeur de vos voisins aux origines lointaines? Le teint charbonneux du balayeur parisien vous inspire effroi matinal? Les récits de hordes d’exilés africains aux portes de Schengen vous donnent des haut-le-cœur? Entendre qualifier le nègre Laurent Gbagbo de nationaliste vous déroute? Vous craignez que même le Père Noël ne soit basané d’ici le 25 décembre? Que pourriez-vous bien acheter pour glorifier les prochaines fêtes de la Nativité dans une France aux racines aussi blanches que chrétiennes?

Vous possédez déjà la collection complète des œuvres de Joseph Arthur de Gobineau? Une reproduction numérotée et encadrée de la Francisque? Votre conjoint détient déjà l’ensemble de la discographie de Jean-Pax Mefret, ainsi qu’une place pour son concert de l’Olympia le 1er avril 2012? Votre fils collectionne les chemises brunes? Votre fille les perruques blondes? Alors faites l’acquisition de la panoplie 2012 du parfait petit nationaliste made in France.

MAIS ATTENTION! Le mondialisme cosmopolite distille sur le marché gaulois de piètres contrefaçons, avec la complicité de socialo-bolchéviques qui tentent d’amalgamer, sans vergogne, l’électoralisme intéressé d’une droite molle et la pureté nationaliste. Tranquillisé par la capitulation de l’ex-futur candidat Jean-Louis Borloo, l’ersatz Claude Guéant prend la relève d’Eric Besson et de Brice Hortefeux. Il chasse désormais les suffrages à la droite de sa majorité. Pour ce faire, celui-là même qui dénonce les fraudes aux prestations sociales, pratique, à grande échelle, la fraude aux prestations idéologiques. Ne vaut-il pas mieux préférer l’original à la copie?

Mais comment distinguer le vrai du faux? Ce communiqué pourra vous aider à y voir clair.

Communiqué de la commission française de lutte

contre la fraude aux suffrages nationalistes

Vous n’êtes pas sûr des convictions de votre interlocuteur? Quelques détails, à peine perceptibles, permettent de distinguer la contrefaçon de l’original d’extrême droite:

•       -  Avec un air faussement compatissant, le politicien contrefait s’incline sur les cendres du siège de “Charlie Hebdo” quand le nationaliste original serait plutôt tenté de jeter un cocktail molotov au siège du quotidien “Libération” qui héberge les journalistes satiriques. Une aubaine, cette affaire qui nourrit l’islamophobie…

•       -  Même s’il fut directeur de cabinet du préfet du Finistère, la contrefaçon Claude Guéant n’est pas issue d’une lignée aussi authentiquement bretonne que celle de l’originale Marine le Pen. Et quand l’une obéit à son père, l’autre s’en remet à un père spirituel dont le patronyme “Sarközy de Nagy-Bocsa” prête à caution gauloise. Pour faire la différence, humez le prétendu nationaliste. Le sarkozyste dégage une odeur de paprika hongrois quand le lepéniste fleure bon ce sarrasin breton que l’on doit aux courageux Croisés. Le titre de noblesse qui aurait pu sauver cette famille hongroise est hélas factice.

•       -  L’échec à transmettre la présidence de l’EPAD à Jean Sarkozy dévoile des hésitations en matière de népotisme. Soyez-en sûr, l’héritage dynastique politico-économique est plus en sécurité au Front national.

•       -  Observez bien le conditionnement et l’emballage de la panoplie 2012 du petit nationaliste. La contrefaçon n’assume pas ses opinions et pratique une langue de bois édulcorée. Pourquoi parler de «reconduite à la frontière» quand on peut parler d’expulsion? Comment, d’ailleurs, la “Droite populaire”, soi-disant férue de valeurs conservatrices, peut-elle créer la confusion sémantique en reprenant l’adjectif du “front populaire”. Hum, hum… Il est vrai que d’autres ont subtilisé le terme “front”…

•       -  L’UMP change régulièrement d’avis sur le droit de vote et l’éligibilité des étrangers aux élections locales. Récemment, la contrefaçon Guéant craignait «voir dans le département de la Seine-Saint-Denis qui a une forte population étrangère, la majorité des maires devenir étrangers». Qu’il soit alors cohérent: ne serait-il pas plus simple de chasser, une bonne fois, tous les étrangers ?

•       - La contrefaçon est un serpent qui se mord la queue. Fin novembre, Marine le Pen, subtilement cynique, disait «merci» au ministre de l'Intérieur, expliquant qu’il permettait aux Français de «connaître l'effroyable bilan de la politique d'immigration de Nicolas Sarkozy». Claude Guéant venait de regretter que la France accepte, sur son sol, «chaque année, 200.000 étrangers en situation régulière, l'équivalent d'une ville comme Rennes». Il concluait que «c'est trop». En mars dernier, déjà, Claude Guéant s’était vu proposer une «carte d’adhérent de prestige» par la présidente du Front national, après qu'il avait déclaré que les Français avaient «parfois le sentiment de ne plus être chez eux». Mais la ficelle de sa stratégie de siphonage des suffrages du Front national est trop grosse. Les authentiques électeurs d’extrême-droite pourraient voir, dans les propos du ministre, une invitation à voter directement pour le Front national. Croit-il les nationalistes solubles dans la République?

•       - L’ersatz Guéant propose de réduire, dès l'année prochaine, l'immigration légale de 10%. C’est de 95% (200.000 à 10.000 entrées sur le territoire) que l’original Le Pen entend diminuer le flux, en 5 ans, par des modifications législatives et réglementaires du Code de l’entrée et du séjour des étrangers. Petit joueur, l’erstaz…

•       - Timorée, la contrefaçon “nationaliste” propose la création d’un code pénal «spécifique» pour les mineurs et des sanctions contre les jeunes délinquants dès l'âge de 12 ans. Pourquoi, par exemple, ne pas sanctionner les maniaques sexuels dès l’entrée en maternelle?

Une voix pour des voix: la contrefaçon Claude Guéant n’emploie la voix de l’original que pour détourner les voix des électeurs frontistes; tout comme l'ancien secrétaire général du Front National, Carl Lang, officiellement candidat, depuis septembre, à l'élection présidentielle de 2012.

Est-ce par calcul ou par adhésion que tous ces ersatz flirtent avec les idées des Le pen? Pour le porte-parole du Parti socialiste, Benoît Hamon, il n’y a pas une contrefaçon et un original, mais deux éléments de la même gamme électorale. Selon lui, le sarkozysme et le lepénisme ne seraient que «des déclinaisons du même projet politique». Guéant serait-il un produit dérivé? L’UMP aurait-elle terminé sa lepénisation? À moins que ce ne soit le Front national, rajeuni et féminisé, qui ne soit en voie de sarkozysation…

Damien Glez

A lire aussi

Guéant, l'adversaire des étrangers

UMI: Vers une Union du Maghreb Islamiste?

«Ghannouch Dream» en Algérie

Dieu(x): un peu mais pas trop

Les Algériens inégaux face aux intempéries

Au nom du FIS

Damien Glez

Dessinateur burkinabé, il dirige le Journal du Jeudi, le plus connu des hebdomadaires satiriques d'Afrique de l'Ouest.

Ses derniers articles: L'Afrique oublie ses drames le temps des jeux  Treize produits halal à la douzaine  Chine, labo des faux médicaments en Afrique? 

Brice Hortefeux

Maroc

Mohammed VI-Sarkozy: une si fructueuse amitié

Mohammed VI-Sarkozy: une si fructueuse amitié

Coupé Décalé

Sarko maladroit à droite

Sarko maladroit à droite

Claude Guéant

Rebondissement

Après les tableaux flamands, la toile ivoirienne de Guéant

Après les tableaux flamands, la toile ivoirienne de Guéant

Rétrospective

Les 12 articles les plus lus en 2012

Les 12 articles les plus lus en 2012

Emigrés d'Algérie

L'heure du retour au bled a sonné

L'heure du retour au bled a sonné

Coupé-Décalé

AFP

Côte d'Ivoire: DJ Arafat grand favori des awards du coupé-décalé

Côte d'Ivoire: DJ Arafat grand favori des awards du coupé-décalé

AFP

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

Côte d'Ivoire: le coupé-décalé fait sa fête

AFP

Côte d'Ivoire: DJ Arafat élu meilleur artiste de coupé-décalé de l'année

Côte d'Ivoire: DJ Arafat élu meilleur artiste de coupé-décalé de l'année