mis à jour le

Claude Guéant à l'Assemblée nationale, le 18 octobre 2011. REUTERS/Charles Platiau
Claude Guéant à l'Assemblée nationale, le 18 octobre 2011. REUTERS/Charles Platiau

Guéant l’adversaire des étrangers

Pour cacher le bilan désastreux du président sortant, le ministre de l'Intérieur n'a de cesse de braconner sur les terres du Front national. Jusqu'où ira-t-il?

Mise à jour du 8 février: A l'Assemblée nationale, le 7 février, le député de la Martinique Serge Latchimy, apparenté PS, a assimilé les récentes déclarations de Claude Guéant au régime nazi, provoquant une nouvelle polémique.

***

Mise à jour du 6 février: En affirmant le 4 février, au cours d'une réunion de l'UNI, syndicat étudiant de droite, que les civilisations ne se valaient pas, et que certaines étaient supérieures à d'autres, le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a provoqué une forte polémique.

***

Les récents propos de Claude Guéant, ministre français de l’intérieur, à propos du nombre trop élevé d’étrangers qui s’installent régulièrement France ne sont guère surprenants. Ils n’étonneront que les distraits qui ont oublié qu’une élection présidentielle se profile à l’horizon et que l’actuel locataire du Palais de l’Elysée, autrement dit le boss de Guéant, n’est absolument pas assuré de rempiler. Il y a donc urgence à orienter la vindicte et le ras-le-bol populaires vers d’autres cibles. Et la chanson est toujours la même.

Des étrangers bien commodes et utiles

Pour détourner l’attention des Français, pour les empêcher de se livrer à un examen critique du quinquennat – et de réaliser que le bilan de Nicolas Sarkozy est catastrophique à plus d’un titre – Guéant agite le chiffon de l’invasion. Cette méthode qui permet aussi d’aspirer les voix de l’extrême droite, a été bien utile en 2007 et pourrait s’avérer de nouveau payante en mai prochain.

Ah, qu’ils sont bien commodes et utiles ces étrangers (surtout les basanés et les miséreux)… L’échec de la politique sécuritaire menée depuis dix ans par la droite et Sarkozy? Ce sont eux. L’effritement du modèle social français avec l’explosion des inégalités? Ce sont eux. La crise de l’école publique ? Ce sont eux. Les affaires nauséabondes, les commissions versées aux uns et jamais reversées aux autres, l’argent sale qui circule dans les djembés et qui sape les fondements de la République? Ce sont eux. L’effondrement de l’édifice institutionnel européen, construit à la va-vite et souvent au mépris du respect de la démocratie, ce sont eux. Etranger, tu es la source de tous les maux qui font souffrir la belle France. Etranger, tend l’oreille. Il se prépare des choses terribles. Un jour, on criera haro sur toi et tu finiras écartelé, payant le prix de tous les désordres.

Le Front national offrirait bien une carte d’adhérent «de prestige»

Il ne faut pas se leurrer. Il y aura d’autres provocations, d’autres outrances. Hier, le ministre de l’intérieur, auquel le Front national offrirait bien une carte d’adhérent «de prestige», a décidé d’empêcher les étudiants étrangers de rester travailler en France fussent-ils courtisés par des entreprises françaises toujours désireuses de se renforcer en matière de compétences (il ne leur reste plus qu’à recruter Jean Sarkozy, étudiant brillant et prometteur s’il en est). Aujourd’hui, il veut faire diminuer de 10% le nombre d’étrangers admis à s’installer régulièrement en France (question en passant, ce taux sera-t-il réparti de manière uniforme ou Guéant vise-t-il des étrangers plus étrangers que les autres…?). Signalons au passage que cette idée de numerus clausus migratoire a vraisemblablement été piquée aux Canadiens (lesquels ont tout de même une vraie politique en la matière). Question : que fera Guéant demain?

Danger de faire des immigrés «des adversaires»

Gageons que ce ministre de la République – et, Jean-François Copé, son compère en tentations extrêmes - aura l’embarras du choix. Pour commencer, il pourrait décider qu’il y a trop de naturalisations et que trop d’étrangers (déjà trop nombreux en situation régulière, on l’a dit) deviennent citoyens français. Et tant pis pour les discours habituels sur l’intégration et les bienfaits de la naturalisation pour la cohésion de la société française. Mais, soyons sûrs que le deuxième flic de France (le premier étant Nicolas Sarkozy qui n’a jamais abandonné ce képi) aura très vite envie d’aller plus loin. Attendons-nous à ce qu’il fasse bientôt la chasse aux Français d’origine étrangère qu’il jugera, eux aussi, trop nombreux surtout s’ils viennent du Sud.

Là aussi, leur nombre devra diminuer chaque année. Comment? Oh, n’ayez crainte. Guéant trouvera des solutions: déchéance, mise en place d’examens de confirmation de citoyenneté, nationalité à points (tout comme le fameux permis). Hypothèses outrancières? En ces temps de confusion générale, la sortie de Guéant sur les étrangers en situation régulière montre que tout est pourtant possible quelle que soit l’indignation de la gauche et les réserves de certaines personnalités de droite comme Jean-Pierre Raffarin. Ce dernier, lors la deuxième convention nationale de l'UMP, a mis en garde contre les dangers de faire des immigrés «des adversaires». Il n’est pas sûr qu’il sera écouté…

Akram Belkaïd

A lire aussi

Lettre de Dakar à monsieur le ministre de l'intérieur

Guéant, fraudeur aux prestations lepénistes

Porter l'étoile verte, et puis quoi encore!

Guéant, le côté obscur de la France

Afrique: qui voterait Sarko?

Immigration: le grand mensonge européen

J'aime la France et je ne la quitterai pas

Akram Belkaïd

Akram Belkaïd, journaliste indépendant, travaille avec Le Quotidien d'Oran, Afrique Magazine, Géo et Le Monde Diplomatique. Prépare un ouvrage sur le pétrole de l'Alberta (Carnets Nord). Dernier livre paru, Etre arabe aujourd'hui (Ed Carnets Nord), 2011.

Ses derniers articles: Le pays où le mensonge est la règle  Ces mots qui tuent le français  Le monde arabe à l'heure du Web 

Claude Guéant

Rebondissement

Après les tableaux flamands, la toile ivoirienne de Guéant

Après les tableaux flamands, la toile ivoirienne de Guéant

Rétrospective

Les 12 articles les plus lus en 2012

Les 12 articles les plus lus en 2012

Emigrés d'Algérie

L'heure du retour au bled a sonné

L'heure du retour au bled a sonné

Jean-François Copé

France-Algérie

Amis Marocains, la France vous aime aussi

Amis Marocains, la France vous aime aussi

Vu d'Abidjan

Copé et Fillon sous l'arbre à palabres

Copé et Fillon sous l'arbre à palabres

Politique Fiction

L'UMP et le syndrome ivoirien

L'UMP et le syndrome ivoirien

Nicolas Sarkozy

Connivence

Nicolas Sarkozy passe des vacances royales au Maroc puis se prononce sur le Sahara Occidental

Nicolas Sarkozy passe des vacances royales au Maroc puis se prononce sur le Sahara Occidental

Questions

Financement libyen de Sarkozy: peut-on croire l'interprète de Kadhafi?

Financement libyen de Sarkozy: peut-on croire l'interprète de Kadhafi?

Enquête

Accusations d'un soutien financier libyen à Sarkozy: la justice va enquêter

Accusations d'un soutien financier libyen à Sarkozy: la justice va enquêter