mis à jour le

Emmanuel Macron en Algérie, le 14 février 2017. STRINGER / AFP
Emmanuel Macron en Algérie, le 14 février 2017. STRINGER / AFP

Le plébiscite d'Emmanuel Macron chez les expatriés français d'Algérie

Les expatriés français en Algérie ont voté à plus de 96% pour Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle.

C'est sans doute le plus gros accroc dans la campagne électorale qui a mené Emmanuel Macron à la présidence française. Le 15 février 2017, lors d'un déplacement en Algérie, le candidat d'En Marche! déclarait:

«La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes»déclarait le candidat centriste à la chaîne privée algérienne Echourouk News.

100% en Libye

Des propos qui déclenchaient aussi tôt un tollé en France, autant dans la classe politique que chez la population de pieds-noirs. Le Cercle algérianiste national, une association de Pieds-Noirs, avait ainsi déposé une plainte à Perpignan pour «injure» contre le candidat à la présidentielle, comme l'avait rapporté le journal Le Parisien.

À lire aussi: Admettons le crime contre l’humanité du colonialisme

Pourtant, cette saillie n'a pas éloigné les expatriés français installés en Algérie de voter pour Emmanuel Macron. Selon les résultats compilés par le ministère des Affaires étrangères, le leader d'En Marche! a rassemblé 96,64% des suffrages lors du deuxième tour de l'élection présidentielle au pays de Bouteflika. C'est le deuxième plus gros score du président élu par les Français sur le continent africain. Il obtient en effet un 100% en Libye, mais seulement 11 électeurs y ont glissé un bulletin dans l'urne, contre 5589 votants en Algérie. 

Ailleurs en Afrique, Emmanuel Macron réalise son plus mauvais score à Djibouti, où il n'obtient que 56,77% des voix. Le leader d'En Marche dépasse les 90% dans plusieurs pays hormis l'Algérie, comme au Mozambique (93,72%), au Burkina Faso (90,80%) ou au Maroc (92,22%). 

Camille Belsoeur

Journaliste à Slate Afrique. 

Ses derniers articles: Qui sont les «repats», les Africains qui reviennent travailler sur le continent?  Au Kenya les chauffeurs Uber vont faire des selfies pour la sécurité de leurs clients  Le réchauffement climatique menace de faire disparaître la mousson au Sahel 

Emmanuel Macron

Mali

Que veut faire Emmanuel Macron d'une opération Barkhane qui patine?

Que veut faire Emmanuel Macron d'une opération Barkhane qui patine?

Politique

Le «pèlerinage d'Alger» d'Emmanuel Macron

Le «pèlerinage d'Alger» d'Emmanuel Macron

France

AFP

La France et l'Allemagne déterminées

La France et l'Allemagne déterminées

AFP

Force anti-jihadiste au Sahel: la France "fait le point" avec ses alliés africains

Force anti-jihadiste au Sahel: la France "fait le point" avec ses alliés africains

AFP

Libye: la France va créer "dès cet été" des centres d'examen, annonce Macron

Libye: la France va créer "dès cet été" des centres d'examen, annonce Macron

pieds-noirs

Vu d'Oran

Les villes fétiches des présidents français

Les villes fétiches des présidents français

Théâtre

«Frères du bled», une blessure franco-algérienne

«Frères du bled», une blessure franco-algérienne