mis à jour le

Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal le 31 janvier 2017 à Addis Abeba en Ethiopie. CRÉDITZACHARIAS ABUBEKER / AFP
Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal le 31 janvier 2017 à Addis Abeba en Ethiopie. CRÉDITZACHARIAS ABUBEKER / AFP

Le Premier ministre algérien invite les femmes à battre leurs maris s'ils ne veulent pas voter

Les élections législatives ont lieu ce 4 mai en Algérie.

C'est une blague de très mauvais goût. Dans la dernière ligne droite de la campagne électorale des législatives algériennes qui se tiennent le 4 mai, le Premier ministre Abdelmalek Sellal a encouragé les femmes à battre leurs maris qui refusent d'aller voter, comme le rapporte le site d'information Huffpost Algeria.

«Blagueur comme à son habitude, M. Sellal a appelé à réveiller les maris tôt le 4 mai, à ne pas leur préparer de café et à les "traîner" aux bureaux de vote. "Et celui qui ne vote pas, frappez-le avec un bâton!", a conseillé le Premier ministre à une audience féminine présente lors d'un discours qu'il a prononcé à Sétif», écrit le site d'information. 

 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan  Les dix pays les pires pour les enfants sont tous situés en Afrique