mis à jour le

Mohammed Tchité, le 11 février 2010. REUTERS/Felix Ausin Ordonez
Mohammed Tchité, le 11 février 2010. REUTERS/Felix Ausin Ordonez

Mohammed Tchité, le footballeur aux quatre passeports

Du Burundi à la Belgique en passant par la République démocratique du Congo et le Rwanda, Mohammed Tchité peut évoluer pour quatre sélections nationales. Mais lui ne rêve que d'une seule équipe. Celle qui se refuse à lui.

Au moment où le débat sur la double nationalité fait rage de part et d'autre de la Méditerranée, Mohamed «Mémé» Tchité pourrait faire exploser toutes les barrières. L'attaquant du Standard de Liège aurait pu être le porte-drapeau(x) de cette nouvelle génération multi-culturelle et multi-ethnique. Il est simplement un footballeur de son temps.

Refoulé par son pays d'adoption

Né au Burundi d'un père congolais et d'une mère rwandaise, le buteur de 27 ans se veut Belge. Un casse-tête chinois dans un pays partagé entre Wallons, Flamands et Germanophones, où se targuer de sa nationalité relève de la gageure.

Car le dossier Tchité a tout de la mauvaise blague... belge. Un sacré imbroglio qui vient de trouver un dénouement mi-novembre. Tchité, naturalisé belge en mars 2008, joue pour les Rouches de Liège mais ne sera jamais un Diable Rouge.

Rappel des faits: après avoir disputé un match avec la sélection burundaise des moins de 20 ans, en avril 2002, Tchité opte finalement pour la sélection rwandaise, papiers officiels à l'appui. Depuis, l'intéressé clame que la signature paraphant le document en question est un faux.

En septembre, un nouveau recours, basé sur le fait que le joueur ne correspondait pas aux critères du code de nationalité burundais, avait été déclaré recevable et fondé par la FIFA. Cela n'a visiblement pas suffi à convaincre l'instance qui dirige le football mondial, sans doute désireuse d'éviter un précédent, de donner gain de cause au natif de Bujumbura.

 «L’URBSFA (Union royale belge des sociétés de football association, NDLR) a utilisé tous les moyens auprès de la FIFA afin de pouvoir sélectionner Mohammed Tchité pour équipe nationale A. Hélas, cela fut impossible. L’Union belge regrette de ne pas pouvoir faire appel à Tchité pour les Diables Rouges», annonce l'Union belge dans un communiqué.

Mémé fait de la résistance

L'affaire pourrait s'en tenir là si Tchité comptait se laisser faire. Ce n'est pas le cas. La FIFA a rejeté sa demande de qualification? Le Belgo-congolais-burundo-rwandais entend mener son combat jusqu'au bout:

«Moi, j'ai l'intention d'aller jusqu'au bout de mon idéal. C'était un rêve de jouer pour les Diables. L'Union belge le transforme en cauchemar. Alors que durant l'été, nous étions en pleine période des transferts, la FIFA m'avait assuré qu'en restant en Belgique, il n'y aurait aucun problème pour que je devienne international belge.»

«Je n'ai pas l'intention de laisser les choses en l'état. S'il le faut, je ferai moi-même la lettre que j'enverrai à la FIFA. Ensuite, nous irons en justice si je n'ai toujours pas de réponse.»

L'épineux dossier de Mémé Tchité n'est pas prêt de se refermer. En filigrane, l'attaquant, qui a évolué au sein des deux géants belges (Anderlecht et le Standard), évoque une autre forme de racisme. Celle qui divise la Belgique, son pays:

«Je me demande si pour entrer en équipe nationale, il ne faut pas être un joueur de Bruges ou d'Anderlecht. C'est dommage pour la Belgique. Dommage aussi que le Standard ne soit pas l'Union belge.»

Plus belge que les Belges

Car Tchité est aussi belge que Tintin, Jacques Brel, les pavés de la course cycliste Paris-Roubaix ou les moules-frites mais joue à Liège, ville francophone de Belgique, loin de Bruges, cité flamande où se situent les pontes de la fédération belge.

«Je me sens belge à 100 %. La Belgique est mon pays de cœur, celui qui m’a tout donné. C’est pourquoi je veux lui rendre la pareille en portant la vareuse des Diables Rouges. Mon souhait le plus cher c’est de jouer pour la Belgique.»

La Belgique, il l'a dans le sang:

«Les trophées individuels, meilleur buteur, Soulier d’Or, footballeur pro et Soulier d’Ebène, vous pouvez les donner à qui vous voulez tant que vous me laissez le droit de jouer pour la Belgique. J’ai fait des sacrifices pour la Belgique, je me sens belge. Les gens de ma génération sont quasiment tous en équipe nationale belge et cela me donne envie. Si j’étais en équipe nationale, je n’aurais pas besoin d’un temps d’adaptation.»

Au sein de la sélection nationale belge, Tchité et ses quatres passeports retrouveraient les Congolais Romelu Lukaku, Vincent Kompany et Anthony Vanden Borre, le Flamand Toby Alderweireld, le Wallon Eden Hazard, les Marocains Marouane Fellaini et Nacer Chadli, le Malien Moussa Dembélé, le Ghanéen Vadis Odjidja-Ofoe, l'Indonésien Radja Naingollan ou le Martiniquais Axel Witsel...

Nicholas Mc Anally

 

A lire aussi

Adel Taarabt, le rebelle du foot marocain

Du Sénégal à la France, il n’y a qu’un pas

Mario Balotelli, la dernière chance?

El Hadji Diouf, bad boy du foot sénégalais

 

Nicholas Mc Anally

Nicholas Mc Anally. Journaliste spécialiste du football africain. Il a collaboré à Afrik-Foot.

Ses derniers articles: Les 10 footballeurs africains de l'année  Les grandes équipes, c'est fini!  Pourquoi Eto'o dit non à son pays 

double nationalité

rebonds

Françoise Mbango, reine olympique déchue

Françoise Mbango, reine olympique déchue

Vacances

Pourquoi les Algériens n'aiment pas les bi

Pourquoi les Algériens n'aiment pas les bi

Législatives

Pourquoi les Franco-Algériens ne votent pas

Pourquoi les Franco-Algériens ne votent pas

football

AFP

Le joueur de football camerounais Valéry Mézague retrouvé mort

Le joueur de football camerounais Valéry Mézague retrouvé mort

CAN 2015

Le Maroc a raison de demander un report de la CAN pour cause d'Ebola

Le Maroc a raison de demander un report de la CAN pour cause d'Ebola

AFP

Afrique du Sud: Zuma scandalisé par la mort de Senzo Meyiwa, capitaine de l'équipe de football

Afrique du Sud: Zuma scandalisé par la mort de Senzo Meyiwa, capitaine de l'équipe de football

football européen

Football

Les sorciers blancs ont la peau dure

Les sorciers blancs ont la peau dure

CAN 2012

La CAN, une Coupe d’Afrique des coupes de cheveux

La CAN, une Coupe d’Afrique des coupes de cheveux

Foot-business

Quand le PSG drague le Maghreb

Quand le PSG drague le Maghreb