mis à jour le

Crédit photo: jbdodane via Flickr. CC BY-NC
Crédit photo: jbdodane via Flickr. CC BY-NC

Le chef du renseignement du Nigeria cachait 43 millions de dollars chez lui

Des coupures dissimulées dans des sacs et des vêtements.

On a tous des proches ou des connaissances qui cachent quelques liasses de billets sous leur matelas. Par peur des cambrioleurs et manque de confiance en les banques. Mais, le chef des services de renseignements du Nigeria, Ayo Oke, évolue à un autre niveau. 

Dans un pays où le président Muhammadu Buhari a fait de la lutte contre la corruption qui gangrène le pays une promesse de campagne, les enquêteurs de la brigade anti-corruption étaient sur la piste du chef des services de renseignements depuis plusieurs mois, comme l'explique le magazine américain Foreign Policy. Et après avoir observé des allées et venues suspectes dans son appartement, ils ont décidé de fouiller les lieux. 

Ils ne s'attendaient pas à découvrir un si gros «butin». Lors de leur raid le 12 avril 2017, les policiers ont découvert 43 millions de dollars en cash, dissimulés dans des vêtements, des sacs, des tiroirs... 

«Le corps anti-corruption du Nigeria (...) a dit qu'il suspectait que les fonds trouvés étaient liés à des activités illégales. Ayo Oke n'a pas encore fait une déclaration publique, mais des sources anonymes des services de renseignements ont confié à des médias locaux qu'il n'y avait rien d'illégal et que le cash servait uniquement à Ayo Oke pour couvrir ses opérations», rapporte Foreign Policy. 

Une explication qui aura sans doute beaucoup de mal à convaincre la justice nigériane. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

corruption

AFP

Corruption au Nigeria: l'ex-président Jonathan convoqué en justice

Corruption au Nigeria: l'ex-président Jonathan convoqué en justice

AFP

Sierra Leone: la présidente de la Fédération mise en examen pour corruption

Sierra Leone: la présidente de la Fédération mise en examen pour corruption

AFP

Winnie Mandela: "La corruption est le maillon faible de l'ANC"

Winnie Mandela: "La corruption est le maillon faible de l'ANC"