mis à jour le

Sénégal: manifestation

Des milliers de personnes se sont rassemblées vendredi à Dakar à l'appel du mouvement citoyen "Y'en a marre", pour dénoncer la gestion du président Macky Sall, qu'il accuse de "reniements", ont rapporté des journalistes de l'AFP.

La manifestation, place de l'Obélisque, près du centre-ville, a réuni une foule de personnes, dont une majorité vêtues de noir, pour exprimer, selon les organisateurs, la colère des Sénégalais contre le régime de M. Sall, élu en 2012.

Plusieurs manifestants portaient des tee-shirts sur lesquels on pouvait lire: "Lu eppe tuuru" ("trop c'est trop" en langue wolof, la plus parlée au Sénégal).

De nombreuses personnes ont scandé des slogans pour la libération du maire de Dakar, Khalifa Sall, dissident du Parti socialiste (PS) et de la coalition présidentielle, en détention préventive depuis le 7 mars pour détournement présumé de fonds publics.

"Nous n'acceptons pas que le Sénégal soit transformé en jouet. Que Macky Sall revienne à la raison", a déclaré à la foule le coordonnateur de "Y'en a marre", Fadel Barro. 

Il a dénoncé les "nombreux emprisonnements" d'opposants et "le surendettement" de l'Etat "pour des intérêts électoralistes", et appelé les jeunes à s'inscrire sur les listes électorales, en prévision des législatives du 30 juillet.

Le président Sall s'est prononcé dans un discours le 3 avril, à la veille de la fête nationale, pour le rétablissement de la rémunération des chefs de village, une initiative décriée comme "électoraliste" par l'opposition. 

A son arrivée au pouvoir, M. Sall avait supprimé cette rémunération instituée par son prédécesseur Abdoulaye Wade.

Des responsables de l'opposition et de la société civile ont participé au rassemblement, encadré sans incident par les forces de l'ordre. 

Le mouvement "Y'en a marre" a été en 2012 à la pointe du combat contre un troisième mandat du président Wade (2000-2012). 

AFP

Ses derniers articles: Jeux de la Francophonie: Doublé 100-200 pour la Congolaise Ngoye Akamabi  Gambie: le nouveau président juge les menaces "exagérées"  Zimbabwe: la femme de Mugabe l'encourage 

Dakar

AFP

Législatives au Sénégal: la Cour suprême refuse la liberté provisoire au maire de Dakar

Législatives au Sénégal: la Cour suprême refuse la liberté provisoire au maire de Dakar

AFP

Un mouvement de foule fait huit morts dans un stade

Un mouvement de foule fait huit morts dans un stade

AFP

Législatives/Sénégal: l'ex-président Wade rentre

Législatives/Sénégal: l'ex-président Wade rentre

Manifestation

AFP

Zimbabwe: la police réprime brutalement une manifestation d'opposants

Zimbabwe: la police réprime brutalement une manifestation d'opposants

AFP

Tunisie: manifestation contre la pollution dans une cité industrielle du sud

Tunisie: manifestation contre la pollution dans une cité industrielle du sud

AFP

Burkina: manifestation de policiers radiés demandant leur réintégration

Burkina: manifestation de policiers radiés demandant leur réintégration

président

AFP

Gambie: le nouveau président juge les menaces "exagérées"

Gambie: le nouveau président juge les menaces "exagérées"

AFP

Nigeria: publication d'une photo du président hospitalisé

Nigeria: publication d'une photo du président hospitalisé

AFP

L

L