mis à jour le

Somalie: visite surprise de Boris Johnson

Le chef de la diplomatie britannique Boris Johnson s'est entretenu mercredi avec le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed à l'occasion d'une visite surprise à Mogadiscio, théâtre d'attaques régulières des islamistes radicaux shebab, a annoncé le ministère britannique des Affaires étrangères.

Les deux hommes, qui se sont rencontrés dans l'enceinte du palais présidentiel Villa Somalia, dans le centre de la capitale somalienne, ont notamment discuté de la grave sécheresse qui ravage actuellement le pays, menacé par la famine, a indiqué le ministère dans un communiqué.

M. Johnson, qui s'est rendu à Mogadiscio en amont d'une conférence sur la Somalie que le Royaume-Uni accueillera le 11 mai, a également rencontré le Premier ministre Hassan Ali Khaire et assisté à un entraînement dispensé par les forces britanniques à des soldats somaliens et à des soldats de la mission de l'Union africaine dans le pays (Amisom).

La visite en Somalie du chef de la diplomatie britannique a duré au total sept heures, selon le ministère, qui n'a confirmé le déplacement du ministre dans ce pays de la Corne de l'Afrique qu'une fois la visite terminée, vraisemblablement pour des raisons de sécurité. 

Dans la matinée, plusieurs responsables somaliens avaient rapporté à l'AFP la présence de M. Johnson alors que des photos de ce dernier en compagnie du président somalien circulaient sur les réseaux sociaux.

Le ministre britannique a discuté avec MM. Mohamed et Khaire "de la sécheresse qui affecte de larges zones de l'est et de l'ouest de l'Afrique, et de comment le Royaume-Uni et la Somalie travaillent ensemble afin d'améliorer la sécurité pour permettre un développement économique qui aidera à réduire la vulnérabilité du pays aux catastrophes naturelles".

Après la Somalie, M. Johnson s'est rendu en Ouganda, où il a remercié le président Yoweri Museveni pour la contribution de son pays à l'Amisom, selon un journaliste de l'AFP à Kampala. L'Ouganda est de fait le plus important contributeur de troupes à la mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

La tournée surprise de Boris Johnson en Afrique de l'Est se poursuivra en Ethiopie, puis au Kenya, selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères, qui n'a pas précisé le programme ni la durée de ces étapes.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que plus de 6,2 millions de Somaliens - soit la moitié de la population - ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence, dont près de trois millions souffrent de la faim.

La Somalie, qui a décrété l'état de catastrophe naturelle fin février, est, avec le Yémen et le Nigeria, un des trois pays au bord de la famine, déjà officiellement déclarée au Soudan du Sud où elle touche 100.000 personnes.

Plus de 20 millions de personnes sont menacés par la famine dans ces quatre pays, selon l'ONU.

La dernière famine en date en Somalie, en 2011, résultat d'une grave sécheresse dans la Corne de l'Afrique aggravée par le conflit et l'insurrection islamiste shebab, avait fait 260.000 victimes.

Mogadiscio

AFP

Somalie: les attentats les plus meurtriers

Somalie: les attentats les plus meurtriers

AFP

Fin du siège mené par les shebab dans un hôtel de Mogadiscio

Fin du siège mené par les shebab dans un hôtel de Mogadiscio

AFP

Somalie: deux explosions

Somalie: deux explosions

surprise

AFP

Mali: démission surprise du Premier ministre et du gouvernement

Mali: démission surprise du Premier ministre et du gouvernement

AFP

Centrafrique: le retour surprise des groupes armés au gouvernement

Centrafrique: le retour surprise des groupes armés au gouvernement

AFP

Côte d'Ivoire: Ouattara crée la surprise en déclinant la présidence de son parti

Côte d'Ivoire: Ouattara crée la surprise en déclinant la présidence de son parti

visite

AFP

Zimbabwe: le président Mnangagwa rend visite au chef de l'opposition

Zimbabwe: le président Mnangagwa rend visite au chef de l'opposition

AFP

Première visite d'Erdogan au Soudan, signature d'accords commerciaux et militaires

Première visite d'Erdogan au Soudan, signature d'accords commerciaux et militaires

AFP

Christine Lagarde en visite au Bénin, prévoit une croissance de 6%

Christine Lagarde en visite au Bénin, prévoit une croissance de 6%