mis à jour le

Présidence de la CAF: Ahmad Ahmad veut conduire le changement

Ahmad Ahmad, membre de la commission exécutive de la Confédération africaine de footbal (CAF) et candidat à la présidence de l'organisme sportif souhaite apporter de "nombreux changements" au football africain en cas d'élection.

Le président de la fédération malgache a fait un rapide séjour au Nigeria jeudi pour sonder sa popularité dans la course à l'élection prévue le 16 mars dans la capitale éthiopienne Addis Abeba.

Ahmad Ahmad sera le seul candidat face au Camerounais Issa Hayatou, en poste depuis 1988 et qui brigue un 8e mandat.

"Je crois que de nombreuses choses doivent changer dans le fotball africain", a-t-il assuré à Abuja. "Nous devons modifier notre formation des arbitres et des entraîneurs. Nous ne pouvons délivrer une licence d'arbitrage après seulement 10 ou jours d'apprentissage. Pour l'instant, il ne s'agit que d'un certificat pour trouver du travail. Notre développement dans le domaine technique doit évoluer", a-t-il poursuivi.

"Ce n'était pas mon ambition de devenir président de la CAF mais des collègues comme le président Amaju Pinnick, de la fédération nigériane de football m'y ont encouragé après le congrès de la FIFA à Mexico l'an dernier", a-t-il révélé.

Changement

AFP

Dans le train du retour, des électeurs zimbabwéens rêvent de changement

Dans le train du retour, des électeurs zimbabwéens rêvent de changement

AFP

Les Libanais de Côte d'Ivoire votent avec l'espoir d'un changement pour leur pays

Les Libanais de Côte d'Ivoire votent avec l'espoir d'un changement pour leur pays

AFP

Le changement climatique, la goutte de trop pour les réserves d'eau

Le changement climatique, la goutte de trop pour les réserves d'eau

présidence

AFP

Cameroun: le domicile du secrétaire général de la présidence attaqué

Cameroun: le domicile du secrétaire général de la présidence attaqué

AFP

RDC: Jean-Pierre Bemba, ex-rebelle, ex-prisonnier, la présidence en ligne de mire

RDC: Jean-Pierre Bemba, ex-rebelle, ex-prisonnier, la présidence en ligne de mire

AFP

Austérité au Gabon: réduction de 40% des effectifs

Austérité au Gabon: réduction de 40% des effectifs