mis à jour le

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

Le Somalien Mohamed Abdullahi Mohamed dit 'Farmajo', élu mercredi à la présidence de son pays, est un ancien Premier ministre et diplomate, qui a promis de lutter contre la corruption et l'extrémisme islamiste gangrénant ce pays en lambeaux de la Corne de l'Afrique.

Né en 1962 d'une famille issue de la région de Gedo, dans le sud du pays, cet homme au front large et au crâne légèrement dégarni est réputé populaire dans les rues de Mogadiscio.

Le processus électoral ayant mené à sa victoire a beau avoir été taxé de corruption et manipulation, de nombreux Somaliens ont fêté son élection mercredi soir, dans la capitale somalienne ou dans le camp de réfugiés de Dadaab, le plus grand du monde, au Kenya.

Car de son bref passage au poste de Premier ministre - huit mois en 2010 et 2011 -, la population se souvient surtout d'un homme ayant créé une commission anti-corruption, introduit des salaires mensuels pour les soldats, visité régulièrement des camps de déplacés et interdit tout voyage non essentiel à l'étranger pour les membres du gouvernement.

Sur sa page Facebook, le nouveau président assure que la priorité de son parti est le "rapatriement de la diaspora somalienne afin d'aider au processus de reconstruction post-conflit" de la Somalie, où les islamistes shebab affiliés à Al-Qaïda mènent de nombreuses attaques, souvent jusque dans la capitale.

De nombreux doutes subsistent toutefois sur sa capacité à transformer une Somalie minée par près de trois décennies de chaos et de violence, et dont le gouvernement est porté à bout de bras par la communauté internationale.

Dans un pays à la vie politique et sociale profondément clanique, ce candidat Darod, un des principaux clans du pays, succède à plusieurs présidents Hawiye. L'administration du président sortant Hassan Sheikh Mohamud est considérée comme l'une des plus corrompues de l'histoire de la Somalie, ancienne colonie italienne.

Mohamed Abdullahi Mohamed, dont le surnom "Farmajo" vient de l'Italien "formaggio" (fromage), avait quitté son emploi dans l'administration aux Etats-Unis, où il travaillait pour le département des Transports de la ville de Buffalo, pour prendre ses fonctions de Premier ministre. 

Mais il a été évincé après huit mois à peine en raison de querelles politiques portant sur la tenue d'élections finalement reportées en échange de son départ.

Père de quatre enfants, le nouveau président a étudié l'histoire et les sciences politiques à l'université de Buffalo, aux Etats-Unis. Il a travaillé comme diplomate à Washington pour la Somalie ainsi qu'au ministère des Affaires étrangères avant la chute de l'autocrate Siad Barre en 1991.

AFP

Ses derniers articles: Algérie: un ministre limogé trois jours après son nomination  La guerre du Biafra: une page douloureuse de l'histoire du Nigeria  Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir 

Mohamed

AFP

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

AFP

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

AFP

Tunisie: procès du meurtre de l'opposant Mohamed Brahmi reporté

Tunisie: procès du meurtre de l'opposant Mohamed Brahmi reporté

nouveau

AFP

Brésil/corruption: nouveau volet de l'enquête Petrobras, au Bénin

Brésil/corruption: nouveau volet de l'enquête Petrobras, au Bénin

AFP

Maroc: nouveau report du procès de sept journalistes

Maroc: nouveau report du procès de sept journalistes

AFP

Libye: au moins 20 migrants morts dans un nouveau drame en Méditerranée

Libye: au moins 20 migrants morts dans un nouveau drame en Méditerranée

président

AFP

Soudan: le président el-Béchir n'assistera pas au sommet avec Trump

Soudan: le président el-Béchir n'assistera pas au sommet avec Trump

AFP

Angola: incertitudes sur l'état de santé du président Dos Santos

Angola: incertitudes sur l'état de santé du président Dos Santos

AFP

Le président soudanais invité au sommet avec Trump

Le président soudanais invité au sommet avec Trump