mis à jour le

Louvre: le suspect dit être Abdallah El-Hamahmy, Egyptien de 29 ans

Le suspect de l'attaque au Carrousel du Louvre, en garde à vue à l'hôpital, a commencé à répondre aux questions des enquêteurs lundi, déclinant son identité, celle d'Abdallah El-Hamahmy, un Egyptien de 29 ans, a-t-on appris mardi de source proche de l'enquête.

Au cours d'une troisième audition, lundi, l'assaillant, blessé par des tirs de riposte d'un militaire lors de son attaque de vendredi, a accepté de répondre aux enquêteurs et a "développé sa première version des faits", a indiqué une source judiciaire, sans plus de détails. Entendu à deux reprises dimanche, il avait alors refusé de parler à la police.

AFP

Ses derniers articles: Le roi du Maroc gracie la journaliste emprisonnée pour avortement illégal  Afrique du Sud: manifestation de réfugiés contre les violences xénophobes  Guinée: les initiateurs de la contestation jugés pour trouble 

Abdallah

AFP

Soudan: Abdallah Hamdok dévoile le premier gouvernement post-Béchir

Soudan: Abdallah Hamdok dévoile le premier gouvernement post-Béchir

AFP

Abdallah Hamdok, un économiste de l'ONU devenu Premier ministre du Soudan

Abdallah Hamdok, un économiste de l'ONU devenu Premier ministre du Soudan

AFP

Kerry arrive en Egypte pour rencontrer Sissi, Abbas et le roi Abdallah

Kerry arrive en Egypte pour rencontrer Sissi, Abbas et le roi Abdallah

egyptien

AFP

L'ex-président égyptien Morsi meurt après six ans en prison

L'ex-président égyptien Morsi meurt après six ans en prison

AFP

Un sarcophage égyptien de plus de 2.500 ans ouvert en direct

Un sarcophage égyptien de plus de 2.500 ans ouvert en direct

AFP

Le foot égyptien en crise,

Le foot égyptien en crise,

suspect

AFP

Guinéen tué près de Rouen: un suspect interpellé

Guinéen tué près de Rouen: un suspect interpellé

AFP

Guinéen tué près de Rouen: un suspect de nationalité turque en garde

Guinéen tué près de Rouen: un suspect de nationalité turque en garde

AFP

Scandinaves tuées au Maroc: le suspect principal reconnaît son rôle

Scandinaves tuées au Maroc: le suspect principal reconnaît son rôle