mis à jour le

Le roi du Maroc en visite au Soudan du Sud

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a effectué mercredi et jeudi une visite d'Etat de deux jours au Soudan du Sud, après le récent retour de son pays au sein de l'Union africaine avalisé par les chefs d'Etat du continent réunis en sommet à Addis Abeba.

Dans la foulée de sa réintégration à l'UA, Rabat cherche à renforcer sa présence commerciale, ses investissements et son influence diplomatique à travers le continent.

Mohammed VI a été accueilli à Juba par Salva Kiir, président de ce pays indépendant depuis 2011 et en proie depuis plus de trois ans à d'intenses violences, qui ont fait des dizaines de milliers de morts et plus de 3 millions de déplacés.

"Le Maroc est un pays avancé en plusieurs domaines, il dispose d'un meilleur savoir, d'une meilleure expertise dont nous allons bénéficier", a déclaré mercredi soir le ministre sud-soudanais des Affaires étrangères, Deng Alor.

Selon l'agence de presse officielle marocaine MAP, le Maroc s'est engagé jeudi à financer à hauteur de 5,1 millions de dollars (4,7 millions d'euros) les études de faisabilité d'un projet sud-soudanais visant à construire une nouvelle capitale dans le centre du pays, une idée remontant à avant l'indépendance.

Le roi, qui devait quitter le Soudan du Sud dans la soirée, a par ailleurs rendu visite à un hôpital de Juba financé et opéré par le Maroc dans le cadre d'une mission humanitaire.

Lundi, au terme d'une intense campagne diplomatique, 39 pays africains sur 54 s'étaient prononcés en faveur du retour du Maroc au sein de l'UA. Rabat remportait ainsi son pari, après avoir réalisé que la politique de la chaise vide devenait un obstacle à son expansion économique et son influence en Afrique. 

Le royaume chérifien avait quitté l'organisation en 1984 pour protester contre l'admission de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) proclamée par le Front Polisario au Sahara occidental, un territoire que Rabat considère comme sien.

AFP

Ses derniers articles: Marathon de Berlin: le Kenyan Eliud Kipchoge s'impose en 2h03:34  Kenya: la police saisie pour enquêter sur la commission électorale  La Guinée-Bissau engrange les fruits d'un cajou mieux payé aux paysans 

Maroc

AFP

France: Amine Harit choisit de jouer pour le Maroc

France: Amine Harit choisit de jouer pour le Maroc

AFP

Leila Slimani s'interroge sur la sexualité au Maroc

Leila Slimani s'interroge sur la sexualité au Maroc

AFP

Mondial-2018: choc Tunisie-RDC, Cameroun, Maroc et Ghana sous pression

Mondial-2018: choc Tunisie-RDC, Cameroun, Maroc et Ghana sous pression

roi

AFP

Lesotho: le roi appelle

Lesotho: le roi appelle

AFP

Le roi du Maroc se pose en défenseur des intérêts de l'Afrique

Le roi du Maroc se pose en défenseur des intérêts de l'Afrique

AFP

Le Maroc annonce une série de réformes après des critiques du roi

Le Maroc annonce une série de réformes après des critiques du roi

Soudan

AFP

Soudan du Sud: au moins 25 morts dans un affrontement armé

Soudan du Sud: au moins 25 morts dans un affrontement armé

AFP

Soudan du Sud: un chauffeur de la Croix-Rouge tué dans une embuscade

Soudan du Sud: un chauffeur de la Croix-Rouge tué dans une embuscade

AFP

Le Soudan gracie un défenseur des droits de l'Homme jugé pour espionnage

Le Soudan gracie un défenseur des droits de l'Homme jugé pour espionnage