mis à jour le

Khadim N'Diaye, le gardien du Sénégal, face à l'Algérie le 23 janvier 2017. KHALED DESOUKI / AFP
Khadim N'Diaye, le gardien du Sénégal, face à l'Algérie le 23 janvier 2017. KHALED DESOUKI / AFP

VIDEO. Le gros craquage du gardien sénégalais à la CAN 2017

Khadim N'Diaye, le gardien des Lions indomptables, a commis une grossière simulation pour gagner quelques secondes en fin de match.

La simulation est l'un des fléaux du football moderne. Mais aussi pour l'image des joueurs qui se rendent coupables de cet acte anti-sportif. Avec les nombreuses caméras braquées désormais sur les pelouses, les tricheurs finissent en effet toujours par «payer» leur simulation en se ridiculisant auprès du public.

À lire aussi: Le racisme anti-noir réapparaît avec violence à la CAN 2017

C'est ce qui est arrivé au gardien du Sénégal, Khadim N'Diaye, lors du dernier match de phase de poule de son équipe lors de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2017 qui se déroule au Gabon. Opposés à l'Algérie, les Lions indomptables tenaient dans les dernières minutes de la rencontre un match nul (2-2) qui les qualifiaient pour le tour suivant. Au contraire de l'Algérie qui était éliminée avec un tel scénario. 

Khadim N'Diaye a alors eu la mauvaise idée de se faire lui-même un croche-pied lors d'un dégagement, puis de simuler une blessure pour gagner quelques précieuses secondes en cette fin de match. Mais sa supercherie n'a pas résisté aux ralentis des caméras de télévision. Pour un petit gain sur le terrain, le gardien du Sénégal vient de ternir son image pour de nombreuses années. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

CAN 2017

CAN 2017

Le Cameroun est désormais la deuxième puissance du football africain

Le Cameroun est désormais la deuxième puissance du football africain

Football

CAN 2017: Le pardon gênant des joueurs gabonais devant Ali Bongo

CAN 2017: Le pardon gênant des joueurs gabonais devant Ali Bongo

Football

Le racisme anti-noir réapparaît avec violence à la CAN 2017

Le racisme anti-noir réapparaît avec violence à la CAN 2017

football

AFP

Pistolets, football et "dégagés": un ex ministre se souvient de Sankara

Pistolets, football et "dégagés": un ex ministre se souvient de Sankara

AFP

Le revers du CHAN, symbole d'un football kényan en piteux état

Le revers du CHAN, symbole d'un football kényan en piteux état

AFP

Cameroun: nomination d'un comité de normalisation

Cameroun: nomination d'un comité de normalisation