mis à jour le

Cyril Ramaphosa, 64 ans, est candidat à la direction de l'ANC. Rajesh Jantilal/AFP
Cyril Ramaphosa, 64 ans, est candidat à la direction de l'ANC. Rajesh Jantilal/AFP

Les prétendants à la direction de l'ANC sont lancés

En Afrique du Sud, la course à la direction du Congrès national africain (ANC) est lancée depuis le début de l'année, un tremplin vers la présidence du pays dans le cas probable d'une victoire du parti aux élections générales de 2019.

Voici les quatre prétendants les plus fréquemment cités pour succession de Jacob Zuma: 

La figure historique

Militant historique de la lutte contre l'apartheid, Cyril Ramaphosa, 64 ans, est un poids lourd du parti.

Né dans le fameux township de Soweto à Johannesburg, cet avocat de formation a pris en 1982 la tête du Syndicat national des mineurs (NUM), devenant une des figures de la lutte contre le régime raciste.

A la libération de Nelson Mandela en 1990, il est la cheville ouvrière des négociations qui aboutissent aux premières élections libres du pays en 1994.

Doublé par Thabo Mbeki dans la course à la présidence du parti en 1999, il se lance dans les affaires avec succès, puisqu'il devient un des hommes les plus riches d'Afrique du Sud.

En 2014, Cyril Ramaphosa fait son retour en politique et est élu vice-président, mais a pris ces derniers mois ses distances avec Jacob Zuma en dénonçant la corruption au sein du parti.

Dans la course à la présidence, il bénéficie d'un soutien de poids, celui du principal syndicat du pays (Cosatu).

L'ex-épouse

Présidente sortante de la Commission de l'Union africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma, 67 ans, est d'abord connue pour avoir été l'épouse de Jacob Zuma.

Née en 1949, elle est encore étudiante lorsqu'elle rejoint les rangs de l'ANC. Très vite, la répression policière la contraint à l'exil pour la Grande-Bretagne, où elle décroche son diplôme de médecin.

Gravissant les échelons au sein du parti, la pédiatre partage son temps entre Londres et l'Afrique australe. C'est au Swaziland qu'elle rencontre le polygame Jacob Zuma, dont elle devient la troisième épouse. Ils divorceront en 1998.

Rentrée au pays à la légalisation de l'ANC en 1990, elle intègre le gouvernement en 1994. D'abord comme ministre de la Santé (1994-1999), puis des Affaires étrangères (1999-2009) et de l'Intérieur (2009-2012).

Réputée pour sa poigne, elle s'installe en 2012 à Addis Abeba pour diriger pendant cinq ans la Commission de l'UA, où elle n'a pas laissé un souvenir impérissable.

L'influente Ligue des femmes de l'ANC s'est rangée derrière elle pour en faire "la première présidente" du pays.

Le financier

Âgé de 60 ans, Zweli Mkhize est un fidèle du président sortant, originaire comme lui de la province du KwaZulu-Natal.

Médecin, il se distingue dès son premier poste à l'hôpital de Pietermaritzburg en désobéissant aux lois de l'apartheid. Contraint à l'exil au Swaziland puis au Zimbabwe, il prend sa carte de l'ANC à son retour au pays en 1991.

Membre du gouvernement de sa région natale, il en devient en 2009 le Premier ministre. Sa proximité avec Jacob Zuma le propulse en 2012 au poste de trésorier de l'ANC. Cité dans plusieurs affaires de corruption, il n'a toutefois jamais été inquiété par la justice.

La femme du perchoir

A 67 ans, Baleka Mbete est une députée chevronnée, qui préside le Parlement depuis deux ans et demi.

Institutrice de formation, elle a très vite rejoint le combat contre l'apartheid dans les rangs de l'organisation des femmes de l'ANC. En exil dès 1976, elle a travaillé dans des écoles de nombreux pays d'Afrique australe.

Quelques mois après son retour au pays en 1991, elle prend la tête de la Ligue des femmes de l'ANC, puis est élue députée trois ans plus tard lors des premières élections libres.  

Présidente du Parlement de 2004 à 2008, elle fait ensuite un court passage d'un an à la vice-présidence du pays, avant de retrouver le perchoir en 2014 après les élections générales.    

succession

AFP

Afrique du Sud: un "troisième homme" pour la succession de Zuma

Afrique du Sud: un "troisième homme" pour la succession de Zuma

AFP

Zimbabwe: Mugabe pourrait révéler le nom de son candidat préféré

Zimbabwe: Mugabe pourrait révéler le nom de son candidat préféré

AFP

Des proches de Bongo accusés de retarder la succession pour échapper

Des proches de Bongo accusés de retarder la succession pour échapper

Zuma

AFP

Afrique du Sud: l'ANC attend le nom du successeur de Zuma

Afrique du Sud: l'ANC attend le nom du successeur de Zuma

AFP

Afrique du Sud: l'ANC se prépare

Afrique du Sud: l'ANC se prépare

AFP

Afrique du Sud: l'ANC désigne le successeur de Jacob Zuma

Afrique du Sud: l'ANC désigne le successeur de Jacob Zuma