mis à jour le

CAN: le statut du Togo a "changé" estime Le Roy

Le sélectionneur du Togo Claude Le Roy a déclaré que le statut de son équipe, qualifiée in extremis pour la CAN-2017, a "changé" depuis le nul héroïque lundi face à la Côte d'Ivoire (0-0), tenante du titre, mercredi à l'issue de la séance d'entraînement des "Eperviers".

"Lundi soir après le match contre la Côte d'Ivoire, alors que l'on a toujours un peu de mal à trouver des matches amicaux, les propositions affluaient pour le mois de mars. Ce qui ne nous est jamais arrivé, donc cela veut dire qu'aux yeux des autres, en tout cas, le statut avait changé", a révélé Le Roy.

"Nous, on est arrivé tout petit ici. On peut me dire tout ce qu'on veut, mais on était les 16es qualifiés (sur16, ndlr) et, je l'ai répété mille fois, jamais on a parlé de nous dans les possibles quarts-de-finaliste. Dans notre groupe, c'était le Maroc, la RDC ou la Côte d'Ivoire", a malicieusement ajouté le célèbre "sorcier blanc". 

"Ne parlons pas des possibles vainqueurs (du tournoi), à part le Zimbabwe, la Guinée-Bissau et nous, j'ai lu 13 noms. On est content de cette situation de petit dernier de la classe".

Le Togo jouera son 2e match du groupe C contre le Maroc, vendredi à Oyem.

"Je pense que les Marocains ont été très bons, ils ne méritaient pas de perdre (contre la RD Congo, 1-0). Ils ont fait une première période de grande qualité. C'est vraiment une très grosse équipe. Ils ont perdu un match, cela peut arriver mais il ne faut pas se raconter d'histoire: si on manque d'humilité dans le 2e match, on va exploser", a prévenu le sélectionneur togolais.

AFP

Ses derniers articles: Dans le sud du Niger, la fermeture de la frontière du Nigeria ruine le commerce  A Sotchi, Poutine sonne l'heure du retour russe en Afrique  Le Botswana aux urnes pour des élections générales très disputées 

statut

AFP

La CPI se cherche un nouveau souffle 20 ans après l'adoption du Statut de Rome

La CPI se cherche un nouveau souffle 20 ans après l'adoption du Statut de Rome

AFP

Haftar, l'homme fort de l'est libyen, veut réaffirmer son statut

Haftar, l'homme fort de l'est libyen, veut réaffirmer son statut

AFP

L'Afrique du Sud veut retirer son statut de résident

L'Afrique du Sud veut retirer son statut de résident

Togo

AFP

Le Togo tient ses premières élections municipales en plus de trente ans

Le Togo tient ses premières élections municipales en plus de trente ans

AFP

Togo : la coalition de l'opposition s'effrite, minée par des querelles internes

Togo : la coalition de l'opposition s'effrite, minée par des querelles internes

AFP

Législatives sans heurts au Togo

Législatives sans heurts au Togo