mis à jour le

La présence militaire française au Mali: "ce sera long" prévient Hollande

François Hollande a prévenu samedi à Bamako que la présence militaire française au côté de forces maliennes pour leur formation et la lutte contre les groupes jihadistes présents dans le pays serait longue.

"Nous resterons ici, au Mali, dans le cadre de l'opération Barkhane tant que les pays africains -et il n'y a pas que le Mali- en décideront", a déclaré le chef de l'Etat français lors de la conférence de presse de clôture du 27e sommet Afrique-France.

"Notre objectif est de former les armées africaines" pour qu'elles assurent leur mission, à savoir "mettre en sécurité la zone sahélo-saharienne", a-t-il enchaîné.

"Mais ce sera long parce que nous avons en face de nous des groupes terroristes particulièrement armés et déterminés à déstabiliser l'ensemble de la région", a-t-il averti, réaffirmant la volonté partagée de leur porter, "toujours en commun", des "coups sérieux".

Le président malien a jugé pour sa part que l'opération Barkhane "en son temps et encore aujourd'hui répond à un besoin, non seulement du Mali, du Sahel mais aussi de l'Europe et du monde".

"Il y a donc aujourd'hui des situations qui justifient cette coopération entre la France et nos armées", a-t-il souligné, ajoutant que "bien sûr" les troupes "resteront le temps qu'il faudra pour notre bien commun".

La force anti-jihadiste Barkhane a pris le relais de l'opération française Serval en août 2014 sur cinq pays du Sahel (Mauritanie, Mali, Tchad, Niger, Burkina Faso) mais elle peine à enrayer les violences.

AFP

Ses derniers articles: Climat: il est "dangereux" de réduire au silence la parole des Africains (militante ougandaise)  L'ex-putschiste Amadou Sanogo va recouvrer la liberté au Mali en crise  Libye: trois enfants tués dans la chute d'une roquette au sud de Tripoli 

Hollande

AFP

Journalistes RFI tués au Mali: devant les juges, François Hollande confronté

Journalistes RFI tués au Mali: devant les juges, François Hollande confronté

AFP

Journalistes de RFI tués au Mali en 2013: des proches demandent l'audition de François Hollande

Journalistes de RFI tués au Mali en 2013: des proches demandent l'audition de François Hollande

AFP

A Bamako, les adieux réciproques de Hollande et de l'Afrique

A Bamako, les adieux réciproques de Hollande et de l'Afrique

militaire

AFP

"Il n'y a pas de solution militaire en Libye", réaffirme Erdogan

"Il n'y a pas de solution militaire en Libye", réaffirme Erdogan

AFP

Washington va réduire la présence militaire américaine en Afrique

Washington va réduire la présence militaire américaine en Afrique

AFP

RDC: un avion militaire rate son atterrissage

RDC: un avion militaire rate son atterrissage