mis à jour le

Décompte des bulletins dans un bureau de vote à Accra, le 7 décembre. Crédit photo: CRISTINA ALDEHUELA / AFP
Décompte des bulletins dans un bureau de vote à Accra, le 7 décembre. Crédit photo: CRISTINA ALDEHUELA / AFP

Le site de la commission électorale piraté au Ghana avant l'annonce des résultats

L'élection présidentielle s'est tenue le 7 décembre au Ghana, les résultats du premier tour sont annoncés serrés.

Alors que le Ghana retient son souffle avant de connaître les résultats du premier tour de l'élection présidentielle. Le président sortant John Mahama (Congrès national démocratique - NDC) et le leader du NPP (Nouveau parti patriotique) Nana Akufo-Addo sont annoncés au coude-à-coude. Si aucun des deux principaux candidats ne remporte plus de 50% des voix, un second tour aura lieu courant décembre. 

À lire aussi: Les Ghanéens dans l'attente des résultats de la présidentielle

Présenté comme un modèle démocratique en Afrique de l'Ouest, le Ghana patiente fébrilement. Et jeudi 8 décembre, la tension est montée d'un cran quand le site internet de la commission électorale, qui doit annoncer les résultats, a été piraté, comme le rapporte la BBC. Sur le site, l'opposant Nana Akufo-Addo y était annoncé, de manière fausse, comme le vainqueur du premier tour avec plus de 54% des suffrages et donc élu directement. 

La commission électorale a aussitôt publié un message sur son compte Twitter pour démentir cette information. «C'est faux!!! C'est faux!!!! Ceci ne vient pas de la commission électorale. N'en tenez pas compte du tout!!!», a écrit la commission électorale au-dessus d'une capture d'écran de la fausse information publiée sur son site. 

Appel au calme

Le site internet de la commission électorale a été ensuite hors-ligne pendant environ quatre heures, a déclaré l'un de ses membres à la BBC. Les sept candidats à l'élection présidentielle avaient appelé au calme et au respect des résultats, le jour du scrutin. Un partisan de l'opposition a été tué lundi dans un rassemblement marqué par des violences. 

Lors des dernières élections de 2012, les deux mêmes candidats principaux s'étaient affrontés. Le président Mahama avait remporté le scrutin de peu, avec 50,7% des voix, contre 47,7% pour M. Akufo-Addo qui avait contesté en vain les résultats devant la Cour constitutionnelle. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

élection présidentielle

Election présidentielle

Au Kenya, les femmes ont fait face à une violence politique inédite

Au Kenya, les femmes ont fait face à une violence politique inédite

Une année d'élections

La «révolution des smartphones» n'a pas encore vaincu la fraude électorale en Afrique

La «révolution des smartphones» n'a pas encore vaincu la fraude électorale en Afrique

Liberté d'expression

En Côte d'Ivoire, l'élection présidentielle est-elle vraiment démocratique?

En Côte d'Ivoire, l'élection présidentielle est-elle vraiment démocratique?

hacker

Djamila Ould Khettab

Revue de presse. Fin de partie pour “Saddam”, le brillant hacker algérien

Revue de presse. Fin de partie pour “Saddam”, le brillant hacker algérien

Ahmed Bellasri - Lemag

Un hacker marocain attaque des sites français pour dénoncer l'islamophobie

Un hacker marocain attaque des sites français pour dénoncer l'islamophobie

Ahmed Bellasri - Lemag

Un hacker marocain attaque des sites français pour dénoncer l'islamophobie

Un hacker marocain attaque des sites français pour dénoncer l'islamophobie