mis à jour le

Zimbabwe: la police réprime une manifestation de l'opposition

La police a réprimé, mercredi à Harare, à coups de gaz lacrymogène et de canons à eau une manifestation de l'opposition contre la mise en circulation de "billets d'obligation", une nouvelle monnaie qui ne dit pas son nom, a constaté un journaliste de l'AFP.

Une centaine de partisans du principal parti d'opposition du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) et du groupe Tajamuka de la société civile chantaient des slogans anti-gouvernementaux quand la police est intervenue. Des policiers ont également tabassé des manifestants avec des matraques en plastique, selon la même source. 

AFP

Ses derniers articles: Après les troubles au Sénégal, la contestation appelle  Un grand distributeur français au coeur des troubles de Dakar malgré lui  Niger: internet rétabli après dix jours de coupure 

Manifestation

AFP

Mali: interdiction d'une manifestation contre la présence militaire française

Mali: interdiction d'une manifestation contre la présence militaire française

AFP

Accusations de racisme dans un lycée: manifestation houleuse au Cap

Accusations de racisme dans un lycée: manifestation houleuse au Cap

AFP

Une manifestation dispersée par des tirs

Une manifestation dispersée par des tirs

police

AFP

Niger: un opposant détenu par la police depuis vendredi

Niger: un opposant détenu par la police depuis vendredi

AFP

Sénégal: la police réfute des allégations de "tortures" sur des opposants

Sénégal: la police réfute des allégations de "tortures" sur des opposants

AFP

Afrique du Sud: la police fait savoir qu'elle arrête les sans-masque

Afrique du Sud: la police fait savoir qu'elle arrête les sans-masque