mis à jour le

Le fils de Kadhafi, Seïf al-Islam dans l'avion le menant à Zintan le 19 novembre 2011. REUTERS/Ismail Zitouny
Le fils de Kadhafi, Seïf al-Islam dans l'avion le menant à Zintan le 19 novembre 2011. REUTERS/Ismail Zitouny

Seïf al-Islam devrait être jugé sur le sol libyen

L'héritier politique de Mouammar Kadhafi vient de finir sa course dans le Sud de la Libye. Il serait en bonne santé et tentait de fuir vers le Niger.

  • Seïf al-Islam âgé de 39 ans a été arrêté près de Ubari dans le Sud de la Libye.
  • D'après le commandant de terrain à Zintan, Bashir Thaelba, le fils de Kadhafi se trouvait dans une petite localité près de l'oasis de Sebha avec trois de ses collaborateurs.
  • Un autre fonctionnaire du Conseil national de transition (CNT) a confirmé qu'il était en bonne santé et que lors de son arrestation il était entouré de plusieurs gardes du corps et tentait de s'enfuir vers le Niger.
  • Des défilés de voitures et des tirs de joie ont retenti dans la capitale libyenne pour célèbrer la nouvelle. 
  • Les responsables militaires du Conseil national de transition (CNT) ont exprimé leur souhait de voir jugé Seïf al-Islam en Libye en suivant les normes internationales imposées par la Cour pénale international (CPI).

 

- Dimanche 20 novembre -

15h25 [Al Jazeera] Le Premier ministre du gouvernement provisoire libyen, Abdurrahim El-Keiber, a déclaré que l'arrestation de Seïf al-Islam «marque le début de la construction d'un Etat de liberté, de droit, de justice et de transparence». 

«Je veux assurer à notre peuple et à toutes les nations du monde que Seïf al-Islam et ceux qui étaient avec lui auront un procès équitable, avec les garanties du droit local et international» a indiqué le Premier ministre lors d'une conférence de presse tenue dans la ville de Zintan, l'actuel lieu de détention du fils de Kadhafi .

14h [Shabab Libya] Seïf al-Islam Kadhafi aurait tenté de se faire passer pour  un éleveur de chameaux  lors de sa capture.

L'homme qui a mené les militaires libyens sur la piste du fils de Kadhafi   a révélé que ce dernier prétendait être un éleveur de chameaux.

«Lorsque nous l'avons interpellé, il a répondu:  "mon nom est Abdul Salem, un gardien de chameau"»,  a déclaré le commandant Ahmed Amour. 

12h15 [AlZintanTV] Lors de son arrestation Seïf al-Islam aurait proposé 2 milliards de dollars   aux militaires libyens en échange de sa libération, selon la chaîne de télévision libyenne, Az Zintan TV .

11h52 [APnews] Les militaires qui ont capturé Seïf al-Islam exigent qu'il soit jugé à l'intérieur du pays.

Ces militaires libyens ont déclaré vouloir le garder jusqu'à ce qu'un système judiciaire soit mis en place.


Seïf al-Islam apparaît prisonnier entouré de militaires libyens dans une vidéo au siège du bataillon d'Abou Bakr Siddiq:

 

- Samedi 19 novembre -

18h35  [Al Jazeera] Une conférence de presse se tient à Zintan après l'arrestation de Seïf al Islam. Plusieurs ministres du gouvernement de transition sont présents. La conférence est à suivre sur ce lien.

18h15  [ZintanChannel] La télévision libyenne rapporte que deux personnes étrangères à la ville de Zintan viennent d'être arrêtées pour avoir tenté d'assassiner Seïf al-Islam en tirant en direction de l'avion le transportant.

17h55  [BBC] Les autorités libyennes veulent juger en Libye le fils de Kadhafi.

Le ministre de la Justice libyen du gouvernement de transition (CNT), Mohammed al-Allagi, a déclaré que Seïf al-Islam doit être jugé en Libye .    

«La Libye apporte toutes les garanties légales et respectera les normes afin de procéder à un procès équitable et impartial

17h40 [France24]  Le ministre de l'Information libyen Mahmoud Chammam a déclaré qu'il souhaitait que Seïf al-Islam soit jugé en Libye.

«Voici le dernier chapitre du drame libyen», a-t-il dit. «Nous allons le juger en Libye et il sera jugé d’après les lois libyennes pour ses crimes».

17h30  [Shabab Libya] Amnesty International met en garde les militaires libyens sur le traitement de Seïf al-Islam.

«Si les rapports sont corrects et que Seïf al-Islam Kadhafi a bien été capturé par les autorités libyennes, il doit être remis à la CPI, et sa sécurité et ses droits doivent être garantis», a déclaré Hassiba Hadj Sahraoui, directeur adjoint d'Amnesty International au Moyen-Orient et Afrique du Nord .

«Après ce qui s'est passé après la capture de Mouammar et Muttassim Kadhafi, nous prévenons les responsables du CNT pour éviter les dommages similaires  sur Seïf al-Islam Kadhafi, afin qu'il puisse répondre devant la justice pour ses crimes présumés dans un procès équitable et sans peine de mort.»

17h18 [Al Jazeera] Le fils de Mouammar Kadhafi est arrivé à Zintan. Selon la télévision Al Jazeera il ne se trouverait pas à l'aéroport mais aurait été déplacé en voiture dans un endroit inconnu pour préserver sa vie. Plusieurs groupes de Libyens chercheraient en effet actuellement à le capturer.

17h [Al Jazeera] Wisam Dughaly, un combattant de la al-Waleed Khaled brigade revient sur les prochaines conditions de jugement de Seïf al-Islam:    

 «Il n'a pas été blessé et sera emmené en toute sécurité à son procès. Nous allons le garder à Zintan en vie jusqu'à ce qu'un gouvernement soit formé et ensuite nous allons le remettre dès que possible», a-t-il déclaré. 

16h50 [Reuters] Photos de Seïf al-Islam à bord de l'avion le transportant vers la ville de Zintan.

Seïf al-Islam à bord de l'avion en direction de Zintan, le 19 novembre 2011.REUTERS/Ismail Zitouny

16h37 [Zintanmédia] La télévision libyenne a diffusé une vidéo dans laquelle apparaîtrait Seïf al-Islam à bord d'un avion en direction de Zintan.

16h15 [NYTimes]Le CNT veut maintenir Seïf al-Islam en vie. 

«Nous aimerions le voir maintenu en vie», a déclaré Essam El Gheriani, un porte-parole du CNT à Tripoli.  

«Nous ne voulons pas d'accidents cette fois. C'est extrêmement important pour le Conseil national et pour le peuple libyen».

16h [BBC] La Cour pénale internationale souhaite que Seïf al-Islam soit jugé selon les normes internationales.

Le procureur de la CPI, Luis Moreno Ocampo a déclaré qu'il se rendra en Libye la semaine prochaine pour s'entretenir avec le CNT sur le lieu où Seïf al-Islam sera jugé.   

15h45 [Reuters] Premières scènes de liesses à Benghazi pour célébrer l'arrestation de Seïf al-Islam.

Des Libyens fêtent la capture du fils de Kadhafi à Benghazi le 19 novembre 2011. REUTERS/Esam Al-Fetori

15h30 [Al Jazeera] Al Jazeera revient sur les conditions de la capture.

Seïf al-Islam aurait été localisé sur la foi d'un renseignement indiquant qu'il se trouvait dans le secteur d'Ubari depuis près d'un mois.

15h25 [Reuters] Le fils de Kadhafi aurait été transporté par les militaires libyens du désert où il a été capturé, à la ville de Zintan.

15h20 [Al Arabiya] La Cour pénale internationale (CPI) attend la confirmation de l'arrestation de Seïf al-Islam.

La CPI a indiqué qu'elle attendait la confirmation en provenance de Tripoli de la capture du fils héritier politique de Kadhafi, Seïf al-Islam.

15h10 [Al Jazeera] Le ministre de la Justice et des droits de l'homme libyen a déclaré que le fils de Mouammar Kadhafi était retenu dans le désert du Sud libyen.

15h00 [Al Jazeera] Seïf al-Islam aurait été capturé dans la nuit de vendredi 18 à samedi 19 novembre sans combat et sans que ce dernier ne soit blessé.

14h05 [Al Arabiya] Le site Al Arabiya diffuse la première photo du fils de Kadhafi prisonnier.

Sur ce cliché provenant de la télévision libyenne on remarque que Seïf al-Islam se tient sur un canapé, sous une couverture. Il apparaît blessé à la main droite et arbore un bandage.

11h35[Al Jazeera] Seïf al-Islam a été capturé à la frontière libyenne par les troupes du Conseil national de transition (CNT).


 
A lire aussi

Docteur Seif and Mister al Islam

Seif al islam, réformateur contrarié ou despote héritier

Libye: mission accomplie?

Libye année zéro

Libye: la charia pour ressouder les rangs

Les dictateurs finissent mal, mon général

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: En Gambie, Yahya Jammeh a quitté le pouvoir les poches pleines  Si vous voulez acheter un iPhone pour pas cher, foncez en Angola  Le racisme anti-noir réapparaît avec violence à la CAN 2017 

CNT

Catherine Samba-Panza

Elle n'est pas le messie

Elle n'est pas le messie

Centrafrique

Ce qui attend la nouvelle présidente centrafricaine

Ce qui attend la nouvelle présidente centrafricaine

Centrafrique

Les paris difficiles de la nouvelle transition

Les paris difficiles de la nouvelle transition

CPI

AFP

Le Kenya va "réfléchir sérieusement"

Le Kenya va "réfléchir sérieusement"

AFP

Désavouée par la Russie, la CPI lance un appel: "ne partez pas"

Désavouée par la Russie, la CPI lance un appel: "ne partez pas"

AFP

La CPI enquête dans neuf pays, dont huit en Afrique

La CPI enquête dans neuf pays, dont huit en Afrique

Mouammar Kadhafi

Libye

PHOTOS. Cinq après sa mort, Kadhafi hante toujours la Libye

PHOTOS. Cinq après sa mort, Kadhafi hante toujours la Libye

Libye

L'histoire des chercheurs de trésor à la recherche du magot de Kadhafi

L'histoire des chercheurs de trésor à la recherche du magot de Kadhafi

Libye

Benghazi la maudite

Benghazi la maudite