mis à jour le

Joseph Kabila, le 3 février 2015. CARL DE SOUZA / AFP
Joseph Kabila, le 3 février 2015. CARL DE SOUZA / AFP

Selon un sondage, seuls 7,8% des Congolais sont prêts à voter pour Kabila

Très contesté, le président de la République démocratique du Congo est accusé de vouloir se maintenir au pouvoir en modifiant la Constitution.

En République démocratique du Congo, les sondages politiques fiables se font plus rare que les bourrages d'urnes. Alors, quand un institut de sondage réalise une grande enquête sur les intentions de vote des Congolais à deux mois de la fin –légale – du mandat du président Joseph Kabila, les résultats sont scrutés à la loupe.

Et le constat est édifiant. Selon le sondage réalisé par le Bureau d'études et de recherches de Kinshasa et par le Congo research group de l'Université de New York, sur un échantillon de 7.545 électeurs, le président sortant est massivement rejeté, comme le note le site Foreign policy qui s'est procuré le détail des résultats

Moïse Katumbi arrive en tête

Ainsi, seuls 7,8% des électeurs potentiels congolais se disent prêts à voter pour le chef d'Etat dans le cas où celui-ci modifierait la Constitution pour briguer un troisième mandat, comme l'on fait ses voisins Pierre Nkurunziza au Burundi ou Paul Kagame au Rwanda. Les deux autres personnages majeurs de la scène politique congolaise recueillent bien plus d'intentions de vote. Moïse Katumbi, en exil depuis ses démêlés avec la justice qui doivent beaucoup au gouvernement en place, récolte 33% d'intentions de vote. L'opposant historique Etienne Tshisekedi obtient un score de 18%.

Surtout, ils sont 81,4% à s'opposer à un amendement de la Constitution par Joseph Kabila, qui lui permettrait de se représenter. Enfin, 74,3% des Congolais en âge de voter disent souhaiter voir le président quitter ses fonctions à la fin de son mandat le 19 décembre. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

Joseph Kabila

République démocratique du Congo

Avant d'être l'opposant historique, Tshisekedi avait été un proche de Mobutu

Avant d'être l'opposant historique, Tshisekedi avait été un proche de Mobutu

RDC

Les Congolais ont toujours aussi peu accès à l'électricité

Les Congolais ont toujours aussi peu accès à l'électricité

Dictature

Un Noël de tous les dangers en République démocratique du Congo

Un Noël de tous les dangers en République démocratique du Congo