mis à jour le

Capture d'écran YouTube. DR
Capture d'écran YouTube. DR

Le fabuleux destin d'un jeune réfugié gambien devenu une star du foot allemand

Deux ans après son arrivée dans le pays, Ousman Manneh a marqué son premier but avec l'équipe professionnelle du Werder Brême.

Il aurait pu connaître le même destin que les milliers de migrants qui trouvent chaque année la mort en traversant la Méditerranée sur des embarcations de fortune. Ou le triste destin d'innombrables jeunes d'Afrique de l'Ouest abandonnés à leur sort par des passeurs peu scrupuleux lors de la traversée du Sahara. Mais la chance a finalement souri à Ousman Manneh.

À lire aussi: La Gambie, ce petit pays qui voit sa jeunesse fuir en Europe

Ousman Manneh, un adolescent gambien a réussi à rejoindre l'Allemagne, à 17 ans, en 2014, comme le rapporte le site Quartz qui raconte son histoire. Petit pays enclavé dans le Sénégal, la Gambie compte parmi les Etats les plus pauvres au monde en plus d'être une terrible dictature. Quasiment chaque famille compte son candidat au départ. Mais, comme nous le racontions ici, les Gambiens ont un nom pour ce trajet risqué vers l'Europe: «the backway», disent-ils en anglais, la langue nationale. Une appelation qui peut se traduire par «le chemin du retour». Car beaucoup de migrants échouent dans leur entreprise et reviennent au pays – dans le meilleur des cas.

«Suis-je en train de rêver?»

Le destin sourit une deuxième fois à Ousman Manneh quand il prend une licence avec le club de football amateur de Blumenthaler SV. Il y marque 15 buts en 11 matchs pour sa première saison avec l'équipe de jeunes. Le grand club voisin du Werder Brême, l'un des meilleurs de la Bundesliga, la première divion allemande, repère très vite son talent et l'engage à ses 18 ans. Dès son premier match amical avec l'équipe professionnelle, Ousman Manneh marque son premier but. 

La suite est un rêve. L'entraîneur du Werder lui fait confiance et le jeune gambien inscrit son premier but en championnat face à Leverkusen, le 15 octobre, après être entré en jeu. 

«Je ne peux pas y croire. Est-ce vrai ou suis-je en train de rêver? C'est le plus beau moment de ma vie», confie t-il à l'issue du match?

Il est le premier Gambien à marquer un but en Bundesliga. Il s'est surtout accroché à la vie. 

Camille Belsoeur

Journaliste à Slate Afrique. 

Ses derniers articles: Le roi du Maroc accusé d'avoir ignoré des preuves de violences policières dans le Rif  Un fossile de dinosaure marocain découvert... sur Facebook  L'élection présidentielle annulée au Kenya, une avancée pour le continent 

football

AFP

Attentat hautement symbolique en Egypte,

Attentat hautement symbolique en Egypte,

AFP

Un patron du football centrafricain devant la CPI pour crimes de guerre

Un patron du football centrafricain devant la CPI pour crimes de guerre

AFP

Un patron du football centrafricain devant la CPI pour crimes de guerre

Un patron du football centrafricain devant la CPI pour crimes de guerre