mis à jour le

Affiche à Cotonou à la veille de la visite du pape Benoît XVI, 17 novembre 2011. REUTERS/Finbarr O'Reilly
Affiche à Cotonou à la veille de la visite du pape Benoît XVI, 17 novembre 2011. REUTERS/Finbarr O'Reilly

Que vient faire Benoît XVI au Bénin?

Pour sa deuxième visite sur le continent africain, le pape Benoit XVI a choisi le Bénin. Mais dans quel contexte s'inscrit sa venue?

Mise à jour du 20 novembre: Benoît XVI a signé samedi la «feuille de route» de l'Eglise catholique du continent africain, dans laquelle il appelle à la réconciliation et la bonne gouvernance, dénonce toutes formes d'esclavages et juge que le sida est avant tout un problème «éthique».

***

Cotonou, la capitale économique du Bénin, est fin prête à accueillir Benoît XVI. Du 18 au 20 novembre, c’est dans ce pays d’Afrique de l’ouest que le pape effectue sa deuxième visite sur le continent africain depuis qu’il a succédé au pape Jean Paul II en 2005.

Pour sa première visite dans le pays, et à l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de l’évangélisation du pays par la Société des missions africaines (SMA) en 1861, à Ouidah, située à environ quarante kilomètres de Cotonou, le pape Benoit XVI n’a pas droit à l’erreur.

Le Bénin à l'heure du Vatican

Pour célébrer cet événement, tout le pays se prépare pour accueillir le pape:

«Toutes les télévisions et les radios ont réaménagé leurs programmes pour insérer des émissions permettant de rallier beaucoup plus d’auditeurs et de téléspectateurs sur le pape, le Vatican, l’église catholique béninoise, ses actions sur le terrain et les plus remarquables de ses représentants», indique Afrique en ligne.

Selon l’AFP,

«pour l'occasion, tandis que les drapeaux du Bénin et du Vatican claquent partout au vent, la capitale aux rues encombrées d'innombrables motos s'est offerte son grand ménage de rigueur. Grandes et moins grandes artères ont été nettoyées, de nombreuses façades repeintes.»

Comme l’indique La Presse du Jour, journal béninois, le Bénin est fier de recevoir le pape:

«[…] nul ne peut se refuser à accepter que l’arrivée au Bénin du pape Benoît XVI, à l’occasion de la signature et de la publication de l’exhortation apostolique post-synodale de la 2e Assemblée spéciale pour l’Afrique du synode des évêques, constitue un événement de gloire et de fierté pour le pays.»

A cette occasion, un site Internet a même été créé pour la visite du pape.

«Remettre les choses dans l'ordre normal»

Oubliés les propos qui avaient fait polémique lors de son premier voyage en Angola et au Cameroun en 2009. En 2011, selon le programme officiel de sa visite de trois jours, Benoît XVI rencontrera des enfants atteints du sida. Le quotidien français La Croix précise:

«Benoît XVI devrait ainsi mettre en avant le rôle de l’Eglise dans l’assistance aux malades après la polémique sur les moyens de lutter contre le sida qui avait marqué son voyage au Cameroun en 2009.»

Deux ans après le deuxième synode des évêques sur l’Afrique, organisé à Rome du 4 au 25 octobre 2009 sur le thème «l’Eglise en Afrique au service de la réconciliation, de la justice et de la paix», «ce deuxième voyage en Afrique revêt donc une importance particulière» pour RTBF, qui ajoute :

«Le Bénin condense à la fois les espoirs et les difficultés que rencontrent les catholiques du continent noir.»

Pour le quotidien La Croix, «la visite du pape doit relancer notre Église, la propulser sur une nouvelle voie». Le message est clair: «Comme on peut bien le dire, la visite du pape Benoît XVI au Bénin serait venue a propos pour remettre les choses dans l’ordre normal» résume La Presse du Jour.

Crise de l'Eglise catholique béninoise

Car la visite du pape s’insère dans un contexte délicat pour l’Eglise catholique béninoise, qui elle non plus, n’a pas échappé aux affaires de mœurs qui ont frappé le Vatican ces deux dernières années. En 2010, Monseigneur Agbotan et Monseigneur Agbatchi, deux archevêques de Cotonou et de Parakou ont dû démissionner à la suite d'affaires de mœurs et de détournement d’argent. Le cas de prêtres vivant maritalement a également éclaboussé l’Eglise béninoise. Sans parler du scandale impliquant des jeunes filles mineures ou plus récemment, du cas de l’abbé de Banamé qui a été suspendu par sa hiérarchie le 21 octobre dernier, soupçonné d’être un prêtre exorciste. RTBF précise:

«Le clergé est éclaboussé par des scandales: des relations extraconjugales fréquentes aux abus pédophiles avec des filles mineures, des collusions avec le pouvoir politique aux fortunes mal acquises. Un prêtre africain va, par exemple, laisser des francs-maçons se réunir dans sa paroisse ou pratiquer des exorcismes ou des sacrifices vaudous.»

Les rites vaudous: l’autre raison pour laquelle la visite de Benoît XVI est attendue impatiemment par les fidèles. Comme l’indique La Presse du Jour:

«La venue du pape au Bénin, n’a pas manqué de réveiller les souvenirs endoloris des adeptes du vodoun. A leur tête, Sa majesté Dah Alligbonon, président de la Fondation pour la recherche, l’échange et l’action pour le développement économique et social "Recades", a plaidé pour que l’arrivée de Benoît XVI constitue le remède aux maux qui minent quotidiennement les relations entre les chrétiens et les vodouisants.»

Dans une interview accordée au quotidien béninois La Nation, Sa majesté Dah Alligbonon ajoute:

«[…] il faut qu’il vienne régler le différend qui oppose souvent les fidèles de l’Eglise catholique et le monde du culte vodoun au Bénin…»

Alors que le Bénin a pourtant longtemps été considéré comme l’une des Eglises les plus vivantes de l’Afrique francophone —plus de 1.000 prêtres béninois ont été ordonnés, le premier dès 1928—, l’Eglise béninoise est aussi confrontée au problème des sectes qui viennent de plus en plus concurrencer l’Eglise catholique.

Les Béninois, tous fiers d'accueillir le pape?

L’accueil des médias béninois est lui, plutôt chaleureux, comme l'atteste le site Afrique en ligne qui indique:

«Malgré la crise économique et la cherté de la vie, la visite du pape donne à Cotonou une allure de fête où tout le monde s’affaire. Les commerçants rivalisent d’adresse pour proposer aux fidèles ou non, des articles à l’effigie du souverain pontife.»

Un enthousiasme que ne partagent pourtant pas forcément tous les Béninois comme en témoigne l’article du journal L’Araignée qui titre: «Visite onéreuse du pape au Bénin: quel est le montant de la facture…» Et d'affirmer:

«Combien a priori le contribuable béninois devrait-il débourser pour s’offrir la venue du Saint Père? Difficile à dire, mais les dégâts pour les gens qui aiment tricher avec les textes domaniaux sont là, désastreux.»

Avant d’ajouter:

«En temps normal, une telle débauche de moyens devrait valoir son pesant d’or dans les caisses du service des relations publiques de la télévision nationale. Un autre média, toujours aussi visuel, les affiches grands formats ont été investis par la ‘’papemania’’ […]»

Difficultés économiques et sociales

La visite du pape Benoit XVI s’inscrit en effet dans un contexte de crise économique et social auquel le Bénin n’échappe pas. La Croix précise:

«Car le Bénin auquel le pape rend visite à partir de vendredi 18 novembre, de Cotonou à Ouidah, est le Bénin du Sud. Et le visage dynamique et largement juvénile que l’Église y présente est bien différent de celui du nord, largement dépourvu de ressources humaines et financières.»

Benoit XVI aura-t-il le même succès que son prédécesseur Jean Paul II, qui s’était rendu à deux reprises au Bénin en 1982 et 1993? Quoi qu'il en soit, des dizaines de milliers de Béninois et de fidèles sont prêts à l'accueillir.

Audrey Lebel

A lire aussi

Le pape qui s'attaque au pays du vaudou

Faut-il craindre les objets du vaudou?

Bénin, le berceau du vaudou

Au Benin, trop de presse tue la presse

La démocratie béninoise en danger

Audrey Lebel

Audrey Lebel. Journaliste à SlateAfrique

Ses derniers articles: Emel Mathlouthi: la musique au fusil  Mugabe, l'automne du patriarche  Ouattara, le protégé de Sarkozy 

Angola

AFP

Deux premiers cas de virus zika recensés en Angola

Deux premiers cas de virus zika recensés en Angola

AFP

Hollande en Angola pour sceller la réconciliation et renforcer les liens économiques

Hollande en Angola pour sceller la réconciliation et renforcer les liens économiques

AFP

Mozambique et Angola fêtent 40 ans d'indépendance, tête haute face au Portugal

Mozambique et Angola fêtent 40 ans d'indépendance, tête haute face au Portugal

Benoît XVI

œcuménisme

Al-Azhar et le Vatican: l'heure de la réconciliation

Al-Azhar et le Vatican: l'heure de la réconciliation

François

Ça nous console qu'il ne soit pas Africain?

Ça nous console qu'il ne soit pas Africain?

Pape africain

Ça ne sera pas pour cette fois

Ça ne sera pas pour cette fois

Cameroun

AFP

Le Cameroun a rapatrié "de force" plus de 2.600 réfugiés nigérians

Le Cameroun a rapatrié "de force" plus de 2.600 réfugiés nigérians

AFP

CAN: le Cameroun écarte l'Egypte pour renouer avec son glorieux passé

CAN: le Cameroun écarte l'Egypte pour renouer avec son glorieux passé

AFP

CAN: Elneny titularisé avec l'Egypte face au Cameroun

CAN: Elneny titularisé avec l'Egypte face au Cameroun