SlateAfrique

mis à jour le

Le pape au Bénin pour son deuxième voyage en Afrique


Des personnes attendent l'arrivée du pape à Cotonou le 17 novembre 2011 AFP Issouf Sanogo

Le pape Benoît XVI est attendu vendredi après-midi au Bénin, terre du vaudou avec une tradition catholique forte, pour son deuxième voyage en Afrique qui s'achèvera dimanche.

Il devrait être accueilli par des dizaines de milliers de Béninois mais aussi de fidèles venus de la région et d'autres continents. Cotonou, la capitale économique, a été nettoyée et pavoisée de drapeaux du Bénin et du Vatican. Sur des affiches, le petit pays ouest-africain dit déjà, en français et dans ses langues locales, "bienvenue" au pape.

A son arrivée prévue à 15H00 (14H00 GMT), le souverain pontife devrait prononcer un discours à l'aéroport, faire un grand tour de la ville en papamobile, puis visiter la cathédrale de Cotonou.

Benoît XVI, qui s'était rendu en 2009 au Cameroun et en Angola, vient signer puis remettre à des délégations d'évêques de tout le continent une exhortation apostolique issue du synode africain de 2009 qui avait pour thèmes la réconciliation, la justice et la paix en Afrique.

Son programme chargé le conduira samedi à Ouidah (40 km à l'ouest de Cotonou), coeur du vaudou où se trouve également le plus grand séminaire d'Afrique occidentale. A Cotonou, il rencontrera le même jour le chef de l'Etat, Thomas Boni Yayi et des représentants des autres religions, traditionnelle notamment.

Dimanche, le chef de l'Eglise catholique, âgé de 84 ans, célébrera une messe au "stade de l'amitié" de Cotonou avant de quitter dans l'après-midi le pays aux 9 millions d'habitants.

Lors de sa première visite en Afrique, le pontife avait soulevé une tempête mondiale par ses propos sur le préservatif, estimant que leur utilisation pouvait aggraver le problème du sida. Un sujet sur lequel il est encore attendu, après en avoir toutefois admis l'usage "dans certains cas", en 2010. L'Afrique, continent où le nombre de catholiques croît le plus vite, compte 70% des quelque 34 millions de séropositifs dans le monde.

Ce voyage intervient en plein scandale causé par une campagne de publicité de la marque vestimentaire italienne Benetton, qui utilise un photomontage du pape embrassant l'imam de la mosquée égyptienne al-Azhar. Le Vatican a annoncé jeudi des actions en justice pour empêcher sa diffusion, même si la firme a annoncé le retrait de l'image.