mis à jour le

Le président du Malawi Peter Mutharika, le 25 septembre 2016, à l'assemblée générale de l'ONU. Jewel SAMAD / AFP
Le président du Malawi Peter Mutharika, le 25 septembre 2016, à l'assemblée générale de l'ONU. Jewel SAMAD / AFP

Le Malawi cherche à savoir où est son président, disparu depuis quelques jours

Depuis qu'il a pris un avion pour New York fin septembre, Peter Mutharika n'a plus donné signe de vie.

Peter Mutharika, président du Malawi depuis 2014, s'est envolé pour New-York et l'assemblée générale de l'ONU où il est apparu le 25 septembre. Il s'agit de sa dernière apparition en public. Depuis, silence radio. Le chef d'Etat n'a plus donné signe de vie et tout le pays se demande où a bien pu passer son président. 

«Maintenant, les rumeurs affirment que Mutharika, qui a 76 ans, n'est pas apparu en public depuis son discours le 25 septembre aux Nations unies car il est gravement malade et attend un traitement médical aux Etats-Unis», rapporte le magazine Foreign Policy

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes s'interrogent aussi sur cette disparition. «Est-ce que le président Peter Mutharika est mort? #Rumeurs», s'interroge un certain @KhumboBanda. 

Un autre utilisateur de Twitter demande avec humour si le chef d'Etat a réussi à trouver le chemin du retour. 

Pour calmer le jeu, le porte-parole du gouvernement et ministre de l'Information a posté le 11 octobre un message sur le compte officiel du Malawi

«Le gouvernement condamne en des termes très stricts le comportement de gens qui diffusent des rumeurs sur les réseaux sociaux en affirmant que le chef d'Etat, son Excellence le professeur Peter Mutharika est dans un état critique aux Etats-Unis (...) Le président a la chance d'avoir une santé robuste et occupe toujours ses fonctions présidentielles et ses occupations pendant son séjour aux Etats-Unis», affirme notamment le porte-parole du gouvernement dans son communiqué. Il ajoute également que les personnes coupables de la diffusion de rumeurs seront susceptibles d'être poursuivies sur le plan pénal. 

La question à un million de dollars

Mais le communiqué officiel à eu l'effet inverse à ce qui était attendu. De nombreux Malawiens ont commenté l'article pour dénoncer les termes vagues utilisés par le porte-parole du gouvernement. 

«C'est un très long communiqué sans faits. La question à un million de dollars n'a pas de réponse et cela rend ce discours inutile. Les questions sont: que fait-il aux Etats-Unis et quand sera t-il de retour? Pourquoi ses missions officielles ne sont pas mentionnées», interroge un internaute. 

Il n'est pas anormal qu'un chef de gouvernement prolonge de quelques jours son déplacement à New York pour honorer divers rendez-vous, ni qu'il bénéficie d'un traitement médical aux Etats-Unis, mais ce qui est étrange est de ne donner aucune nouvelle pendant si longtemps. «Pourquoi le gouvernement du Malawi n'a-t-il pas publié de photo ou de vidéo qui mettraient en évidence la "santé robuste" pour reprendre les termes du communiqué», conclut le magazine Foreign Policy. 

On ne connaît pas l'état de santé de Peter Mutharika, mais le gouvernement a sans doute besoin de réviser de manière assez urgente sa communication de crise. 

Camille Belsoeur

Journaliste à Slate Afrique. 

Ses derniers articles: L'Algérie, un pays qui se transforme en fossile  Le bonheur des Gambiens qui se réveillent dans une dictature devenue démocratie  Le Maroc confronté au retour de centaines de djihadistes sur son sol 

Etats-Unis

AFP

RD Congo: éviter les "propos incendiaires" demandent les Etats-Unis

RD Congo: éviter les "propos incendiaires" demandent les Etats-Unis

Racisme

Après Trump et le Brexit, le message aux Africains est clair: restez chez vous

Après Trump et le Brexit, le message aux Africains est clair: restez chez vous

Donald Trump

Le premier prix Nobel africain de littérature veut quitter les Etats-Unis

Le premier prix Nobel africain de littérature veut quitter les Etats-Unis

ONU

AFP

Le Kenya se retire de la force ONU au Soudan du Sud

Le Kenya se retire de la force ONU au Soudan du Sud

Géopolitique

Les opérations de maintien de la paix, une arme pour les autocrates africains

Les opérations de maintien de la paix, une arme pour les autocrates africains

Viols

Comment l'ONU a changé son fusil d'épaule dans l'affaire des abus sexuels en Centrafrique

Comment l'ONU a changé son fusil d'épaule dans l'affaire des abus sexuels en Centrafrique