mis à jour le

Comment le braconnage change l'anatomie des éléphants

Au Mozambique, une grande proportion d'éléphants femelles naît sans défenses.

La population d'éléphants est en fort déclin sur le continent africain. Un recensement inédit, le Great Elephant census, dévoilé début septembre, révèle que le nombre de pachydermes a chuté de 30% entre 2007 et 2014 en Afrique. En cause: les braconniers qui pourchassent les animaux pour leur ivoire, qui s'écoule à des prix toujours plus vertigineux sur le marché asiatique. 

Pourtant, sous la menace de la chasse illégale, les éléphants sont capables de surprenantes évolutions de leur code génétique. Le site Nautilus explique ainsi qu'une étude menée par la scientifique Joyce Pool en coopération avec le Howard Hughes Medical Institute révèle que l'anatomie de populations de pachydermes installées en Mozambique a changé de manière très rapide lors de la guerre civile qui a ravagé le pays et au cours de laquelle le braconnage a explosé dans la région tuant 90% des grands mammifères. 

En temps normal, seulement 2 à 6% des éléphants femelles naissent sans défenses. Une anomalie génétique qui ne concerne pas les mâles qui ont un besoin vital de leurs défenses pour les combats qui les opposent. Mais dans le parc de Gorongosa en Mozambique, la moitié des femelles qui étaient adultes lors de la guerre civile de 15 ans qui s'est achevée en 1992 n'avaient naturellement pas de défenses. L'autre moitié a tout simplement été tuée par les braconniers, note le site Nautilus. Aujourd'hui, alors que la pression du braconnage a diminué dans la région, un tiers des femelles naît toujours sans ivoire. 

«La première fois que je suis venue ici en 2011, j'ai observé un groupe de 50 éléphants. La plupart n'avaient pas de défenses», explique la scientifique Joyce Pool dans un mini-documentaire. 

D'autres populations d'éléphants, dans la réserve du Selous en Tanzanie ou en Ouganda, qui ont subi un braconnage intense, présentent les mêmes caractéristiques, selon Joyce Pool. 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: La ville du Cap n'a plus que 100 jours de réserve d'eau  En Côte d'Ivoire, le gouvernement interdit la vente de cartes SIM aux moins de 16 ans  Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice 

braconnage

Wildlife

Sauver les grands singes, c’est contribuer au développement de l'Afrique

Sauver les grands singes, c’est contribuer au développement de l'Afrique

Wildlife

Un robot rhinocéros pour lutter contre le braconnage

Un robot rhinocéros pour lutter contre le braconnage

Wildlife

L'extinction des guépards pourrait être aussi rapide que leur vitesse de pointe

L'extinction des guépards pourrait être aussi rapide que leur vitesse de pointe

éléphants

AFP

Tanzanie: résidents chinois et Tanzaniens marchent pour la protection des éléphants

Tanzanie: résidents chinois et Tanzaniens marchent pour la protection des éléphants

Wildlife

Une sécheresse menace des milliers d'éléphants au Zimbabwe, mais l'Etat l'ignore

Une sécheresse menace des milliers d'éléphants au Zimbabwe, mais l'Etat l'ignore

AFP

CAN-2017: les anciens Eléphants jugent les tenants du titre

CAN-2017: les anciens Eléphants jugent les tenants du titre