mis à jour le

CAF: Hayatou "réfléchit"

Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football (CAF) depuis 1988, a assuré vendredi qu'il ne ferait "pas douze ans de plus" sans écarter de briguer en 2017 un 8e mandat voire, sur un ton léger, aller "jusqu'à dix".

"Pour le moment, je réfléchis, peut-être que je serais candidat, peut-être pas, a-t-il dit sur RFI. Il y a certaines conditions que je ne peux pas dévoiler pour pouvoir me prononcer. La date limite de dépôt des candidatures, c'est le 16 décembre, donc j'ai tout le temps".

"Par contre, je peux être affirmatif: je ne ferai pas les douze ans, c'est sûr, même si je me représente cette fois je ne ferai jamais les 12 ans", a-t-il ajouté, quelques jours après la décision de la CAF de limiter à trois mandats de quatre ans la présidence à partir de la prochaine élection de 2017, sans que la mesure ne soit rétroactive.

Comme une éventuelle candidature reviendrait à briguer un huitième mandat, le Camerounais de 70 ans a lancé en riant: "Peut-être que je vais aller jusqu'à dix, où est le problème?"

Interrogé sur d'éventuels successeurs, il a assuré qu'il étaient "très nombreux". "Si je suis candidat, ces successeurs-là ne seront pas candidats, ça c'est sûr", a-t-il avancé.

"Au niveau de la confédération ou de la Fifa, rien n'est limité, a-t-il souligné. Je suis le premier à avoir limité des mandats dans la famille du football. J'avais dit à un congrès de la CAF que c'était mon dernier mandat parce que j'atteignais les 60 ans, et c'est le congrès de la Fifa qui a enlevé la limitation de mandats, du coup je suis devenu candidat potentiel alors que je venais de dire au revoir au congrès". 

Perturbé par des problèmes physiques en 2015, M. Hayatou a dit qu'il n'était "pas en forme". "C'est pour ça que j'ai encore du temps pour réfléchir".

AFP

Ses derniers articles: L'Église craint que la RDC sombre dans "une situation incontrôlable"  Bénin: RSF dénonce la suspension de quatre médias en 48 heures  La longévité politique des chefs d'État africains 

Hayatou

Football

Pourquoi l'Afrique ne soutient pas le seul candidat africain à la présidence de la Fifa

Pourquoi l'Afrique ne soutient pas le seul candidat africain à la présidence de la Fifa