mis à jour le

Afrique du Sud:

Le prix Nobel de la paix et ancien archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu a fêté vendredi ses 85 ans au Cap et défendu dans la presse le droit au suicide assisté, pour lui comme pour les autres personnes en fin de vie.

"Je me suis préparé à la mort et j'ai clairement dit que je ne souhaitais pas être maintenu en vie à tout prix", a-t-il écrit dans une tribune publiée par le quotidien Washington Post. 

"J'espère être traité avec compassion et avoir le droit d'entrer dans la prochaine phase du voyage de la vie de la façon que je souhaite", a ajouté Desmond Tutu.

"Les gens mourants ont le contrôle de leur vie, alors pourquoi devrait-on leur refuser le contrôle de leur mort ?", s'est-il interrogé, "pourquoi tant sont-ils forcés d'endurer des souffrances terribles contre leur volonté ?"

Il y a deux ans, l'ex-archevêque avait déjà pris position en faveur du suicide assisté dans une tribune publiée par le Guardian où il avait dénoncé l'acharnement à maintenir en vie son ami et ex-président Nelson Mandela, décédé en 2013 à l'âge de 95 ans. 

Desmond Tutu a fait deux séjours à l'hôpital ces dernières semaines à cause d'une infection récurrente liée à un traitement contre le cancer de la prostate dont il souffre depuis vingt ans. 

Vendredi, il est apparu souriant, revêtu de sa traditionnelle soutane fuchsia, et a évoqué avec émotion dans la cathédrale Saint-Georges ses souvenirs de premier archevêque noir du Cap pendant la période de l'apartheid, dans les années 1980.

"Je peux vous assurer que c'était très difficile pour nous comme pour les autres (noirs). Mais l'accueil chaleureux que nous avons reçu ici nous a enveloppés comme une couverture et nous a toujours réconfortés", a déclaré M. Tutu. 

"J'ai atteint un stade de ma vie où je suis plus près du hall des départs que de celui des arrivées. Et j'ai indiqué qu'une fois l'heure venue, je veux reposer ici pour toujours avec vous", a-t-il poursuivi avant de s'agenouiller en sanglots devant l'autel.

"L'archevêque Tutu a immensément contribué à la liberté et à la démocratie que nous avons obtenues dans ce pays. Il continue d'inspirer la nation et le monde. Nous lui souhaitons un joyeux anniversaire et une bonne santé", a déclaré le président Jacob Zuma dans un communiqué. 

L'ancien chef de l'État sud-africain Frederik de Klerk, dernier président blanc du pays avant l'avènement de la démocratie en 1994, a également publié un communiqué pour présenter ses "meilleurs voeux" à Desmond Tutu. 

Infatigable défenseur des droits de l'Homme, Desmond Tutu avait reçu le prix Nobel de la paix en 1984 alors qu'il dirigeait le Conseil sud-africain des églises, très impliqué dans la lutte contre le régime raciste de l'apartheid.

AFP

Ses derniers articles: Nord du Mali: premières patrouilles mixtes  Région du lac Tchad: "la plus grande crise du continent africain"  Niger: 15 soldats tués dans une "attaque terroriste" 

Afrique

AFP

Cameroun/crise anglophone: coupure internet sans précédent en Afrique

Cameroun/crise anglophone: coupure internet sans précédent en Afrique

AFP

Afrique du Sud: appel au calme après des incidents xénophobes

Afrique du Sud: appel au calme après des incidents xénophobes

AFP

Afrique du Sud: un budget très politique devant le Parlement

Afrique du Sud: un budget très politique devant le Parlement

suicide

AFP

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

AFP

Nigeria: trois personnes tuées dans un attentat suicide sur un campus du nord-est

Nigeria: trois personnes tuées dans un attentat suicide sur un campus du nord-est

AFP

Nigeria: tentative d'attentat suicide par une fillette de 10 ans

Nigeria: tentative d'attentat suicide par une fillette de 10 ans